mardi 13 juillet 2010

La question du mois d’Avira : la dernière étude menée par l’expert en sécurité révèle que les internautes sont vulnérables face au chantage

L’absence de sauvegarde rend les utilisateurs vulnérables au chantage bien que la plupart d’entre eux soient prêts à perdre des données

Tettnang, le 13 juillet 2010 – Un expert en sécurité informatique au sein d’Avira a demandé à 2917 participants, dans le cadre de son enquête de mai sur www.free-av.com, s’ils étaient prêts à payer une rançon en cas de perte ou de kidnapping de leurs données. Les résultats de l’enquête révèlent que beaucoup d’utilisateurs se sentent concernés par la perte et le vol potentiel de leurs données. Quant au peu d’internautes qui ne se sentent pas visés, ils admettent néanmoins qu’ils seraient facilement victimes de chantage. Cependant, la plupart des personnes interrogées n’ont pas à s’inquiéter du vol de données car elles utilisent des sauvegardes à intervalles réguliers.

Près de 16 % des internautes (496) admettent qu’ils enregistrent leurs photos, données et fichiers personnels sur leur PC sans pour autant créer de sauvegardes régulières. Si ces données étaient supprimées ou qu’un cheval de Troie visant au chantage faisait irruption, toutes les informations personnelles, les photos et les adresses seraient susceptibles d’être perdues ou subtilisées. Un cheval de Troie demandant une rançon et une éventuelle perte de fichiers pourraient les prendre au dépourvu et leur causer de sérieux dommages. C’est pourquoi ils avouent être prêts à payer une somme importante pour reprendre possession de leurs données. Cette enquête a également montré qu’un nombre alarmant de 8 % des participants (233 personnes) a déjà été victime de ce type de vol de données et a dû payer une rançon.

Si vous payez, vous vous mettez en danger

Les chevaux de Troie servant au chantage s’immiscent aussi facilement dans les PC que tout autre logiciel malveillant. Avira recommande vivement de ne payer sous aucun prétexte si vous êtes attaqué ou victime d’un chantage relatif à vos données. En général, la victime est dirigée vers un site Internet où sont recueillies des informations sur ses cartes de crédit. Ce site est uniquement utilisé pour collecter les données des cartes de crédit et pour causer des dommages aux victimes en vendant ces informations à des tiers.

Par ailleurs, les victimes doivent signaler le chantage à la police et prendre des précautions d’ordre général, comme par exemple faire régulièrement des sauvegardes sur un disque dur externe et utiliser une solution antivirus complète en vue de détecter et d’éliminer les chevaux de Troie. Avira propose une telle solution, Avira Premium Security Suite et son système de sauvegarde intégré.

La plupart des utilisateurs se montrent prudents

Contrairement aux usagers non préparés face à une perte de leurs données, un tiers des personnes interrogées (soit 968) fait particulièrement attention à ses fichiers. Ils agissent avec une extrême prudence et sauvegardent leurs données régulièrement. 25 % des internautes (739 personnes) utilisent leurs ordinateurs uniquement pour surfer sur Internet et n’y conservent pas les fichiers importants. Une tentative de chantage ne les affecterait donc pas. En outre, 18 % des participants (518 personnes) affirment qu’ils pourraient survivre à une perte de données puisqu’ils n’enregistrent pas de données personnelles sur leurs PC.

La meilleure assurance contre la perte de données est de disposer d’une solution de sécurité informatique efficace combinée à des sauvegardes régulières. Avira fournit une protection de base gratuite grâce à l’antivirus Avira AntiVir Personal – Free Antivirus. On obtient une protection plus étendue avec Avira AntiVir Premium qui utilise le WebGuard et le MailGuard pour filtrer les logiciels malveillants avant qu’ils n’atteignent le navigateur Web, les empêchant ainsi d’infecter votre ordinateur. La licence d’un an est disponible au prix de $36.99.

Avira Premium Security Suite constitue une protection intégrale dans la mesure où elle complète le logiciel Avira AntiVir Premium avec un pare-feu protégeant des attaques venant d’Internet, des fonctionnalités de contrôle parental, d’anti-spam et de sauvegarde. La solution est disponible au prix de $59.99 par an.

A propos d’Avira

Avira souhaite que ses clients vivent 'libérés' des spywares, phishing, virus et autres menaces basées sur internet. La société a été créée il y a 25 ans sur la promesse de son fondateur Tjark Auerbach de « concevoir un logiciel qui réalise de belles choses pour mes amis et ma famille ». Plus de 100 millions de consommateurs et de petites entreprises font maintenant confiance à l'expertise d'Avira en matière de sécurité et à son antivirus primé, faisant de l'entreprise le numéro deux mondial en termes de parts de marché. Avira assure la protection informatique des ordinateurs, smartphones, serveurs et réseaux, au travers de solutions logicielles et de services cloud.

En plus de protéger le monde en ligne, le PDG d'Avira contribue à améliorer les conditions de vie dans le monde réel à travers la Fondation Auerbach qui soutient des projets caritatifs et sociaux. La philosophie de la fondation est d'aider les populations à s'aider elles-mêmes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.avira.com ou rejoignez la communauté sur www.facebook.com/avira.