mercredi 3 juin 2009

Les cyber gangsters lancent une vague d'hameçonnage contre les utilisateurs WOW

Avira protège joueurs, internautes et adaptes des transactions bancaires en ligne contre la capture d’informations

Tettnang, 3 juin 2009 – Une nouvelle série d’attaques d’hameçonnage se concentre sur les fans du jeu "World of Warcraft", d'après les indications du spécialiste de la sécurité informatique Avira. Au moins 11 millions de destinataires potentiels sont de ce fait menacés, ce qui correspond au nombre actuel de membres selon les indications de l’éditeur Blizzard.

Les mails suivent tous le même schéma. Le champ "De" du message semble venir directement de Blizzard. Le contenu du mail met les joueurs face à des affirmations irritantes selon lesquelles leur compte serait sous surveillance et soupçonné de participer à des activités illégales. Le message insinue en outre que l'utilisateur aurait violé les conditions d'utilisation de Blizzard.

L'utilisateur est poussé dans le mail à prendre position face à ces affirmations en remplissant un formulaire en ligne et à s'identifier en tant que détenteur du compte. Ce formulaire n’est cependant pas mis à disposition par Blizzard, mais se trouve sur un site Internet simulé par des cybercriminels.

D'après les indications des experts Avira, le message ne peut être percé à jour qu'au deuxième coup d'œil, car il est bien pensé de par son contenu, chose inhabituelle pour l’hameçonnage, et commence par la formule de politesse "Greetings" normalement employé par Blizzard. Autre chose atypique pour des messages d'hameçonnage : le contenu est dans ce cas grammaticalement correct et le mail ne présente aucune faute d’orthographe.

Avira conseille à tous les utilisateurs de saisir manuellement les liens vers des sites Internet, comme dans le cas d'un accès à une messagerie électronique, à une banque et à d'autres domaines dans lesquels on se connecte avec des données personnelles. La prudence est de mise, tout particulièrement dans le cas du courrier électronique, même s'il provient d'un expéditeur soi-disant connu. Les logiciels malveillants sont entre-temps devenus si habiles qu'ils ne cherchent pas à infiltrer les ordinateurs uniquement par email. Ils reprennent les favoris du navigateur et les écrase avec leurs propres adresses Web.

Avira propose une fonction anti-hameçonnage intégrée à partir de la version Avira AntiVir Premium de sa protection antivirus. Cette fonctionnalité détecte les emails espions falsifiés et les filtre automatiquement. L'utilisateur est ainsi protégé avant même qu'il puisse cliquer sur un lien illégal.

A propos d’Avira

Avira protège les personnes dans un monde connecté, en permettant à tout un chacun de gérer, de sécuriser et d’améliorer sa vie numérique. Avira regroupe ainsi sous son parapluie toute une gamme d’applications de sécurité et de performance pour Windows, Android, Mac et iOS. À celles-ci s’ajoutent des partenariats OEM qui élargissent la portée de nos technologies de protection. Nos solutions de sécurité se retrouvent systématiquement en tête des tests indépendants en matière de détection, performance et convivialité. Avira est une entreprise privée, qui emploie à ce jour environ 500 collaborateurs. Son siège est situé en bordure du lac de Constance à Tettnang en Allemagne, et l’entreprise est représentée par son réseau de filiales en Roumanie, en Inde, à Singapour, en Chine, au Japon et aux États-Unis. Une partie des ventes des produits Avira est reversée à la Fondation Auerbach qui finance des projets éducatifs et aide les enfants et les familles dans le besoin. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.avira.com.