mercredi 15 avril 2009

Enterprise 2.0 : les gens bavardent en privé mais se taisent au bureau

Sondage Avira : les outils de réseaux sociaux sont-ils enfin en train de conquérir les entreprises ?

Tettnang, 15 avril 2009 – Twitter, facebook, Xing et co : les Allemands sont particulièrement friands de la communication via les réseaux sociaux dans la vie privée. Afin de ne pas être exclus, même les détracteurs avérés de ce phénomène de masse finissent tôt ou tard par s’inscrire à au moins un réseau. C’est indéniable : la technologie Internet omniprésente a modifié la communication entre les personnes. Les réseaux sociaux sont les lieux de rencontre et les bourses d’informations du monde numérique. Qu’en est-il du réseautage social dans la vie professionnelle ?

C’est la question posée récemment dans un sondage d’Avira, auquel 1837 visiteurs du site Internet www.free-av.com ont répondu, à la rubrique “La question du mois” :
"Les réseaux sociaux sont-ils en train de conquérir les entreprises ? Twitter, Wikipedia & co sont au cœur du débat. Honnêtement, votre employeur a-t-il aussi déjà mis en place des outils Internet interactifs ?"

Pour 12 pour cent des utilisateurs, les réseaux sociaux n’ont pas raison d’être dans le milieu professionnel. Les adeptes des outils de réseautage trouvent cependant de nombreux avantages pour les entreprises : une transmission rapide des données au niveau mondial, une communication interactive entre les employés et les clients, ainsi qu’une plateforme supplémentaire pour représenter la société et faire de la prospection.

Pour 18 pour cent des sondés, cette vision est encore futuriste : "Chez nous, l’accès aux emails vient tout juste d'être accordé à tout le monde. Les outils de réseautage sociaux, ce n’est pas pour demain", racontent certains sondés. Dix pour cent des personnes interrogées sont déjà passés à l’étape suivante. Elles nous ont indiqué que dans leur entreprise, une petite fraction des employés utilise Twitter, facebook et co.

Les réseaux sociaux sont-ils destinés aux loisirs, n'ont-ils rien à faire dans les entreprises ? "Il est possible que de nombreux patrons soient encore méfiants quant à la sécurité par rapport à cette technologie encore jeune", suppose Rainer Witzgall, vice-président directeur d'Avira. "Il est tout d’abord nécessaire que l’entreprise établisse des règles concernant les sujets sur lesquels les employés sont autorisés à bloguer et le temps qu'ils peuvent y consacrer. Les employés doivent également avoir envie de participer et bien identifier les avantages que cela représente, sinon cela ne sert à rien." D'autre part, le chef doit être prêt à accorder plus de libertés et de responsabilités à ses employés. "Les réseaux sociaux concernent la philosophie de l'entreprise toute entière et non pas seulement certains domaines", explique M. Witzgall. "Lorsqu’ils sont utilisés à des fins professionnelles, ils permettent également aux employés de renforcer l’impact extérieur de l'entreprise."

Quoi qu’il en soit, l’avenir nous dira si les outils de réseaux sociaux parviennent à conquérir le monde de l’entreprise. Un quart des internautes est persuadé que les contacts virtuels ne pourront jamais remplacer les relations au sens traditionnel.

A propos d’Avira

Avira protège les personnes dans un monde connecté, en permettant à tout un chacun de gérer, de sécuriser et d’améliorer sa vie numérique. Avira regroupe ainsi sous son parapluie toute une gamme d’applications de sécurité et de performance pour Windows, Android, Mac et iOS. À celles-ci s’ajoutent des partenariats OEM qui élargissent la portée de nos technologies de protection. Nos solutions de sécurité se retrouvent systématiquement en tête des tests indépendants en matière de détection, performance et convivialité. Avira est une entreprise privée, qui emploie à ce jour environ 500 collaborateurs. Son siège est situé en bordure du lac de Constance à Tettnang en Allemagne, et l’entreprise est représentée par son réseau de filiales en Roumanie, en Inde, à Singapour, en Chine, au Japon et aux États-Unis. Une partie des ventes des produits Avira est reversée à la Fondation Auerbach qui finance des projets éducatifs et aide les enfants et les familles dans le besoin. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.avira.com.