mardi 29 mai 2018

Dans la vie, il n’est peut-être pas toujours bon de tout partager : Reprendre le contrôle de ses données privées avec Avira Privacy Pal

Tettnang - Allemagne, 29 mai 2018 - Avira étend sa gamme de produits avec Privacy Pal, une nouvelle solution qui propose un niveau supplémentaire de sécurité et de confidentialité pour la vie numérique des utilisateurs. Privacy Pal est un assistant gratuit qui aide les utilisateurs Windows à reprendre contrôle sur leur confidentialité et à effacer les traces numériques qu’ils laissent généralement derrière eux. Privacy Pal fournit une solution rapide et facile à plus de 200 problèmes de confidentialité sur Windows. Par exemple, en bloquant le recueil de données du système d’exploitation et en étendant cette protection aux applications les plus populaires.

Aujourd’hui, difficile de tout garder en privé

La confidentialité en ligne est constamment malmenée car des dispositifs traquent toutes les activités en ligne, surveillent la position géographique des propriétaires d’appareils et les médias sociaux se souviennent de plus de choses qu’ils ne devraient.

L’accumulation de données privées est une préoccupation pour beaucoup de personnes, même si la plupart ne fait pas grand-chose pour s'en prémunir. Dans un rapport d’Eurostat, plus de 65 % des Français interrogés ayant utilisé Internet au cours des 12 mois précédents étaient conscients que les cookies peuvent être utilisés pour suivre les activités en ligne des internautes, mais seuls 40 % avaient modifié les réglages de leur navigateur pour empêcher ou limiter le volume de cookies.

« En plus de la confidentialité sur internet, du blocage des publicités et de la protection des données sensibles, que fournissent déjà les solutions existantes d’Avira, le développement rapide du marketing digital nous oblige aujourd’hui à aller plus loin dans la protection de la vie privée des internautes. Alors que tant d’appareils et d’applications en savent long sur leurs utilisateurs, nous voulions leur fournir une méthode simple pour empêcher, une bonne fois pour toutes, que leurs données personnelles ne soient transférées à des tierces parties » précise Travis Witteveen, PDG d’Avira. « Il est temps pour les utilisateurs de reprendre contrôle de leur expérience en ligne, de pouvoir vivre de manière aussi privée qu’ils le souhaitent et d’arrêter de laisser les applications et les sociétés de logiciels recueillir constamment leurs informations personnelles et s’en servir sans en demander l’autorisation. »

Cet écart entre perception et réaction contribue à un manque de confiance envers les entreprises numériques. Bien que les gens apprécient encore que leurs données personnelles soient utilisées pour mieux personnaliser leur expérience en ligne, ils sont toujours très sceptiques devant la volonté des entreprises de recueillir autant de données personnelles, et leur capacité à utiliser ces informations sans risque. La solution* : les entreprises doivent laisser les consommateurs avoir le dernier mot sur leurs données. Mais du point de vue du consommateur, si les entreprises ne souhaitent pas leurs transmettre ces données, que peuvent-ils faire ?

Votre propre assistant de confidentialité

Avira a développé Privacy Pal pour aider les utilisateurs à savoir de quelle façon leurs activités sont suivies tout en leur fournissant des outils pour effacer les empreintes numériques qu’ils ont laissées derrière eux. . « Les gens souhaitent être davantage anonymes en ligne et veulent savoir quelles données sont recueillies sur eux, mais ils se retrouvent bloqués devant l’ampleur de la tâche. Avec Privacy Pal, notre but est de simplifier toutes ces mesures de confidentialité », explique Stephan Brenner, directeur de la division optimisation chez Avira. « Nous proposons à chacun de nos utilisateurs leur propre assistant de confidentialité. »

Des études prouvent que les utilisateurs s’en tiennent aux étapes faciles, et font l’impasse sur les plus compliquées. Une étude de Statista a montré que les mesures prises couramment par les utilisateurs consistaient à supprimer simplement l’historique du navigateur (71 % des personnes interrogées), supprimer les cookies (67 %) puis le cache du navigateur (61 %). C’est un bon début, mais cela ne constitue que la partie visible de l’iceberg. Qu’en est-il du suivi de la localisation ou des journaux de chat des applications sur PC ?

Privacy Pal propose aux utilisateurs trois profils simples de confidentialité :

  • Basique - empêche le système d’exploitation de partager des données de base sur l’utilisateur,
  • Amélioré - ajoute une protection de la confidentialité pour empêcher les applications et le système d’exploitation de recueillir des informations sensibles,
  • Personnalisé - permet aux utilisateurs de consulter les informations et de personnaliser la protection de la confidentialité avec les réglages les plus importants, à partir d’un tableau de bord.

En choisissant un profil, les utilisateurs peuvent ajuster précisément leur confidentialité en ligne comme bon leur semble. Il peut s’agir simplement d’empêcher Microsoft de faire des expériences sur votre installation de Windows, d’empêcher des applications en arrière-plan d’envoyer des informations ou de permettre aux utilisateurs de décider par eux-mêmes des réglages avancés de confidentialité.

La confidentialité des utilisateurs leur appartient, à eux de prendre la décision

Au sein de ces trois profils, Privacy Pal étudie en détail plus de 200 problèmes de confidentialité distincts, avec notamment les fonctionnalités suivantes :

  • Système d’exploitation : empêche Microsoft de faire des expériences sur votre installation de Windows en étudiant les préférences utilisateur
  • Utilisateur : empêche Windows de suivre le lancement des applications et empêche Cortana d’accéder à votre position
  • Applications : empêche les applications du Windows Store qui fonctionnent en arrière-plan d’envoyer ou de recevoir des informations
  • Navigateur : désactive le suivi sur le Web et empêche d’identifier facilement l’utilisateur actuel qui surfe sur Internet
  • Réseau : masque votre ordinateur des autres appareils sur le réseau

 

Grâce à Privacy Pal, Avira permet aux utilisateurs de reprendre le contrôle gratuitement sur leurs données privées sans besoin de s’embarrasser avec des détails techniques.

Privacy Pal peut être téléchargé à l’adresse www.avira.com.

* étude d’Accenture

A propos d’Avira

Avira protège les personnes dans un monde connecté, en permettant à tout un chacun de gérer, de sécuriser et d’améliorer sa vie numérique. Avira regroupe ainsi sous son parapluie toute une gamme d’applications de sécurité et de performance pour Windows, Android, Mac et iOS. À celles-ci s’ajoutent des partenariats OEM qui élargissent la portée de nos technologies de protection. Nos solutions de sécurité se retrouvent systématiquement en tête des tests indépendants en matière de détection, performance et convivialité. Avira est une entreprise privée, qui emploie à ce jour environ 500 collaborateurs. Son siège est situé en bordure du lac de Constance à Tettnang en Allemagne, et l’entreprise est représentée par son réseau de filiales en Roumanie, en Inde, à Singapour, en Chine, au Japon et aux États-Unis. Une partie des ventes des produits Avira est reversée à la Fondation Auerbach qui finance des projets éducatifs et aide les enfants et les familles dans le besoin. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.avira.com.