World Wide Web Day : 10 choses à savoir et statistiques intéressantes

Le 1er août, c’est le World Wide Web Day. Saviez-vous que le web entier tenait sur un seul ordinateur lorsqu’il a été inventé par Tim Berners-Lee en 1989 ? Il fallait bien le mettre quelque part, donc pendant un certain temps, tout se trouvait sur son NeXTcube, un ordinateur NeXT, l’entreprise lancée par Steve Jobs après son débarquement d’Apple.

Ce n’est qu’une anecdote parmi les nombreuses qui émaillent l’histoire étonnante d’Internet. Nous avons neuf autres histoires et statistiques que vous ignorez peut-être.

Tout d’abord, qu’est-ce que le World Wide Web ?

La plupart des gens pensent que le Web et Internet sont synonymes. Mais ce n’est pas le cas, même s’ils sont liés. Le World Wide Web est l’ensemble mondial de pages de texte, de photographies numériques, de fichiers audio, de vidéos, et d’animations, auxquels les utilisateurs accèdent par Internet, une gigantesque infrastructure réseau qui connecte des millions d’ordinateurs du monde entier les uns aux autres.

Combien de personnes utilisent Internet ?

On comptait près de 4,57 milliards d’utilisateurs actifs d’Internet en juillet 2020, soit 59 % de la population mondiale, d’après statista.com. Le taux de pénétration global est de 59 % ; l’Europe du Nord occupe la première place, avec 95 % de sa population connectée à Internet.

Google avait acheté le nom de domaine de Gmail à Garfield

Gmail reste la plate-forme d’e-mail la plus populaire, avec 1,8 milliards d’utilisateurs dans le monde. Mais saviez-vous que Google avait acheté le nom de domaine de Gmail à Garfield, le chat de bande dessinée, qui y proposait auparavant un service d’e-mail gratuit ?

Combien y a-t-il de vidéos sur YouTube ?

Pouvez-vous imaginer que chaque minute, 300 heures de vidéo sont ajoutées à YouTube, et que près de 5 milliards de vidéos y sont visionnées chaque jour ?

La vente en ligne n’est pas apparue en même temps que le Web.

Ce n’est qu’en 1992 que le Congrès américain a voté le Scientific Advanced Technology Act, qui autorise les entreprises commerciales à être présentes en ligne. Tout était couvert par cette législation, du paiement des fournisseurs d’accès aux achats sur une plate-forme de vente en ligne.

Quelle est la taille d’Internet ?

Il faudrait plus d’une vie pour consulter une part significative des 20 millions de livres, 4,9 millions de films, 5,1 millions de fichiers audio et 410 000 logiciels, dont de nombreux jeux classiques, qui sont disponibles gratuitement sur l’Internet Archive. On trouve également 349 milliards de pages web stockées dans la Wayback Machine de l’Internet Archive, d’après un article de The Verge.

Le site web le plus populaire

Google est le site web le plus visité au monde, avec YouTube en deuxième place et Facebook à la troisième, d’après SimilarWeb.

Quand a eu lieu la première cyberattaque ?

La première cyberattaque était une attaque par déni de service distribué, ou DDoS, et s’est produite accidentellement. En 1988, Robert Tappan Morris a voulu estimer la taille d’Internet. Il a donc développé un programme qui parcourait le web, s’installait sur d’autres ordinateurs, puis décomptait le nombre de copies qu’il avait faites pour déterminer le nombre d’ordinateurs connectés à Internet. Malheureusement, Morris avait donné pour instruction au ver de s’installer même si l’ordinateur affirmait que le programme était déjà présent. À chaque nouvelle installation, les ordinateurs infectés se trouvaient un peu plus affaiblis, jusqu’à la panne. En fin de compte, le ver a touché environ 6000 ordinateurs (soit 10 % de l’Internet de l’époque). On a estimé les coûts des réparations nécessitées par ce ver entre 100 000 et 1 million de dollars, soit 201 000 à 2,9 millions de dollars d’aujourd’hui, compte tenu de l’inflation.

Quel est le coût de la vigilance en matière de cybersécurité ?

Cybersecurity Ventures estime que la criminalité informatique aura un coût annuel de 6 000 milliards de dollars en 2021, contre 3 000 milliards en 2015.

 

Cet article est également disponible en: EspagnolItalienPortugais - du Brésil

Content Manager
Former journalist. Storyteller at heart.