lock, Kommunikation,sur le cadenas

Faut-il tout miser sur le cadenas (HTTPS) ?

Et dans ce domaine, nous ne saurions mieux vous conseiller que de multiplier les couches de protection. Quand il s’agit d’activité en ligne sur téléphone mobile, la seule façon de s’assurer que vos données sont en totale sécurité est de faire appel au verrouillage par VPN.

Les ordinateurs de bureau sont relativement favorisés en matière de communication sécurisée. Les sites sécurisés affichent un petit cadenas vert dans le coin supérieur gauche de la fenêtre du navigateur.

goldilocks-bank-short

Le cadenas signifie que la communication avec le site Internet est chiffrée par HTTPS. La communication est privée et les personnes tentées d’écouter aux portes rencontreront nombre de difficultés avant de pouvoir déchiffrer la conversation.

goldilocks-bank-turk2

Si aucun cadenas n’est en vue, ceci signifie que votre communication utilise le protocole HTTP et que tous vos messages, photos, etc. empruntent la sortie dans un format incroyablement ouvert. De plus, vous rencontrerez plus facilement des blocages géographiques qui vous interdiront l’accès à certains sites.

goldilocks-bank-turk

En accordant l’attention qu’ils se doivent à l’icône de cadenas – et en faisant bon usage de la fonctionnalité HTTPS Everywhere intégrée dans le navigateur Avira Scout – les utilisateurs peuvent sécuriser leurs communications en ligne sur leurs ordinateurs portables et se protéger ainsi des oreilles indiscrètes.

Ouvrez l’œil sur le cadenas

Quoi qu’il en soit, la sécurité en ligne sur appareil mobile demeure problématique. Quand bien même présent, le petit cadenas vert peut rapidement disparaître suivant le navigateur utilisé – pour ne pas solliciter l’espace fort convoité à l’écran – et prend ainsi le risque de se voir ignoré.

See the lock icon?
Le cadenas est là, mais il faut avoir l’œil rapide.

IMG_3100

Sans oublier la problématique de l’accès. Les détenteurs de téléphones mobiles – tout du moins mes enfants – se connectent de partout. Et ce, peu importe que la connexion s’exerce via un point d’accès officiel, une maison voisine disposant d’une connexion WiFi ou d’une borne d’accès à l’aéroport. Cette insouciance dont font preuve les utilisateurs qui passent d’une connexion WiFi à l’autre les place en situation de vulnérabilité face aux attaques de type « man-in-the-middle » où la communication non chiffrée complète peut être capturée et lue par des tiers.

Une solution apparente serait de faire appel à un proxy VPN, mais c’est une erreur. Un proxy VPN vous permet certes de vous présenter sous un autre emplacement géographique, mais il ne fournit aucune protection par chiffrement. Votre communication demeure ouverte et non chiffrée.

Si vous souhaitez donc vous connecter en toute sécurité et confidentialité, tout en déverrouillant les blocages géographiques qui vous donnent du fil à retordre, vous ne passerez pas à côté d’un VPN.

Unencrypted news from the WSJ
Des actualités non chiffrées concernant la Turquie. Sont-elles accessibles ?

IMG_3103

Pour bénéficier d’une sécurité optimale, utilisez un VPN à part entière qui vous apporte :

  • le chiffrement – vos données sont chiffrées de bout en bout.
  • un emplacement – offre les emplacements « virtuels » requis pour déjouer les restrictions géographiques.
  • la crédibilité – vous faites confiance aux VPN qui manipulent vos données.

Faites le choix d’un vrai VPN qui sécurise au mieux vos données dans votre vie mobile.  À l’image d’ Avira Phantom VPN. : )

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemand

As a PR Consultant and journalist, Frink has covered IT security issues for a number of security software firms, as well as provided reviews and insight on the beer and automotive industries (but usually not at the same time). Otherwise, he’s known for making a great bowl of popcorn and extraordinary messes in a kitchen.