Skip to Main Content

Pourquoi faut-il réduire notre empreinte numérique (et 3 manières d’y parvenir)

Les Américains passent en moyenne près de 25 % de leur journée sur Internet. Pendant qu’ils lisent les actualités, mettent à jour leurs pages sur les réseaux sociaux ou commandent des produits ou des gadgets, ils laissent des empreintes virtuelles derrière eux qui permettent de les suivre à la trace.

Même si beaucoup savent qu’ils laissent derrière eux une « empreinte numérique » en passant du temps en ligne, tout le monde ne sait pas forcément ce qui peut en résulter. Prenez un moment pour apprendre ce que vos empreintes numériques disent sur vous et pourquoi il pourrait être temps de les réduire. 

Qu’est-ce qu’une empreinte numérique ?

Dès que quelque chose se retrouve sur Internet, il est quasiment impossible de l’effacer. Lorsque vous publiez une mise à jour sur votre profil Facebook, partagez les résultats d’un quiz en ligne ou visitez un site internet qui installe des cookies et recueille vos données, vous créez des traces numériques.

À première vue, cela semble inoffensif. Mais donneriez-vous la liste de tout ce que vous avez fait en ligne à un inconnu ? Si vous ne protégez pas le temps que vous passez en ligne, vous pourriez aussi bien commencer à distribuer vos données personnelles sur un plateau d’argent.

Que les dispositifs de suivi soient bien ou mal intentionnés, ils peuvent en dire beaucoup sur vous à partir de votre empreinte numérique. Ils peuvent déterminer votre métier, l’endroit où vous vivez, ce que vous faites de votre temps libre, vos habitudes en ligne et de nombreux traits de votre personnalité, pour ne citer que ces quelques exemples.

Avoir une empreinte numérique positive est important. Ces dernières années, un certain nombre de personnalités d’Hollywood ont été victimes de scandales à cause d’anciens messages sur les réseaux sociaux qui refaisaient surface. Un tweet datant de 2011 a coûté à Kevin Hart l’opportunité d’être nominé aux Oscars 2019, même s’il a affirmé qu’il n’était plus d’accord avec ce point de vue.

Vous aussi pourriez manquer des opportunités à cause de votre empreinte numérique. Soixante-dix pour cent des employeurs parcourent les profils des réseaux sociaux des candidats à un poste. Les employeurs peuvent tourner les talons en voyant ce que vous laissez sur Internet, même si vos compétences sont parfaites pour le poste.

Pour beaucoup d’entre nous, savoir comment réduire notre empreinte numérique est la meilleure des réponses. Mais avant de pouvoir brouiller les pistes, il faut déjà savoir comment on laisse des traces.

 Types d’empreintes numériques

Il existe deux principaux types d’empreintes numériques. Tous deux sont décrits ci-dessous.

  • Empreinte numérique active : comme leur nom l’indique, ces empreintes sont laissées de façon active. En d’autres termes, vous savez que vous laissez quelque chose derrière vous. Par exemple, lorsque vous publiez sur un réseau social ou que vous remplissez un formulaire en ligne.
  • Empreinte numérique passive : dans ce cas, il se peut que vous n’ayez pas conscience de laisser des traces en ligne. Par exemple, des cookies ou des outils de géolocalisation non révélés qui indiquent votre position.

Ces deux types d’empreintes peuvent être utilisés pour suivre vos activités en ligne. Mais qui vous surveille ?

 Qui vous suit à la trace ?

Les trois-quarts des sites les plus populaires au monde utilisent des outils de suivi, que vous visitiez 10 ou 100 sites internet par jour, il y a toujours de nombreuses paires d’yeux numériques braquées sur vous. Mais qui se cache derrière cette surveillance ?

Dans la majeure partie des cas, votre profil en ligne est utilisé à des fins de marketing. Cependant, comme il n’y a pas de limite sur le type d’informations qui peuvent être recueillies, avec qui elles peuvent être partagées ou comment elles peuvent être utilisées, il y a des raisons de s’inquiéter.

Savoir quels sites vous consultez, quels services vous intéressent, où vous mangez, et ce que vous aimez faire de votre temps libre sont autant d’informations qui peuvent révéler l’état de vos finances personnelles, votre appartenance politique et même certains problèmes de santé.

Ceci explique pourquoi les annonces qui apparaissent dans votre fil sur les réseaux sociaux le soir correspondent à vos recherches en ligne du matin, mais cela devrait également vous rendre plus vigilant. Si un spécialiste du marketing peut vous suivre, un pirate le peut également. Heureusement, il existe des moyens de vous protéger et de réduire votre empreinte numérique.

Comment réduire votre empreinte numérique et préserver votre sécurité en ligne

Vous pouvez prendre certaines mesures pour vous assurer que vous naviguez en ligne en toute sécurité. La liste suivante n’est certainement pas exhaustive mais c’est un bon début.

1. Assurez-vous que vos connexions Wi-Fi sont sécurisées

La plupart des restaurants et des cafés, et même les supermarchés, offrent maintenant une connexion Wi-Fi gratuite. Mais avant de vous connecter, réfléchissez bien à ce que vous allez faire sur ce réseau.

Il n’y a pas moyen de savoir si la connexion est sécurisée (même s’ils disent qu’il l’est) et n’importe qui pourrait vous espionner en ligne. Vous pouvez visiter des sites génériques mais évitez de divulguer des données personnelles. Et s’il le faut absolument, utilisez un service de VPN pour chiffrer vos données.

2. Évitez les démonstrations sur les réseaux sociaux

Près de 70 % des Américains utilisent Facebook, et les autres plateformes de réseaux sociaux ne sont pas très loin derrière en nombre d’utilisateurs. Même si les réseaux sociaux peuvent sembler attractifs et amusants, attention à ne pas trop partager. Paramétrer votre profil en privé est un bon début mais que se passe-t-il si le profil d’un de vos amis était piraté ? Il y a toujours un moyen pour que quelqu’un accède à vos publications, vos partages, vos mentions J’aime et vos photos.

Mais vous n’avez pas besoin de vivre sans réseaux sociaux. Soyez simplement sélectif avec ce que vous partagez avec vos amis et votre famille. Il n’est pas nécessaire de publier chaque lieu où vous vous rendez, de partager chaque photo ou de divulguer chaque détail de votre vie et de votre emploi du temps. Réfléchissez avant de publier une information que vous ne partageriez pas avec un inconnu.

3. Utilisez un navigateur sécurisé

Avant de choisir un navigateur, vérifiez qu’il peut faire les choses suivantes :

  • Désactiver les cookies tiers : les cookies indiquent aux annonceurs où vous êtes allé sur le Web et donc comment cibler les publicités. La plupart des navigateurs vous permettent de bloquer les cookies en quelques clics.
  • Désactiver JavaScript : même s’il est vrai que certains sites Web ne s’afficheront pas correctement ou ne fonctionneront pas sans JavaScript, ce langage de programmation est un autre moyen utilisé par les annonceurs pour vous suivre.
  • Accepter les plug-ins de protection : votre navigateur doit vous permettre d’ajouter des plug-ins de protection qui bloquent automatiquement les dispositifs de suivi potentiels. Certains se contentent de bloquer ces dispositifs, d’autres obligent votre navigateur à ne visiter que des sites sécurisés et chiffrés.
  • Autoriser la navigation privée : enfin, vérifiez que votre navigateur dispose d’une option de navigation privée. Cette fonctionnalité détruit les cookies, l’historique et les fichiers temporaires lors de la fermeture de la fenêtre de navigation.

Les moyens ne manquent pas pour naviguer de façon anonyme sur le Web, mais tant que vous ne faites rien de répréhensible, ce n’est pas particulièrement nécessaire. Protéger vos données peut vous éviter de devenir la victime de pirates mais prendre des mesures pour réduire votre empreinte numérique est toujours une bonne idée.

Pour en savoir plus sur les moyens de naviguer sur Internet en toute sécurité, parcourez les fonctionnalités de sécurité d’Avira.

Cet article est également disponible en: AnglaisEspagnolItalienPortugais - du Brésil