Seven brief ways not to hang your virtual underwear out in public, virtuelle Unterwäsche, spogliarello virtuale, nu virtuel

Sept trucs pour éviter de finir virtuellement nu en public

Dès lors que vous êtes connecté, vous êtes une cible – pour les cybercriminels, les annonceurs, les dispositifs de suivi et les gouvernements. Bien qu’il n’existe pas de solution miracle, il suffit de quelques pas dans la bonne direction pour réduire considérablement les probabilités de violation de votre confidentialité et votre sécurité en ligne.

1. Antivirus – Oui, vous en avez encore besoin

Bien que les critiques aient été vives récemment envers de nombreux fournisseurs de sécurité accusés d’abaisser la sécurité des utilisateurs, les faits sont là : vous avez encore et toujours besoin d’équiper votre appareil d’un logiciel antivirus. Prenez le temps d’analyser les résultats des tests indépendants et faites votre choix en fonction. D’ailleurs, Avira a remporté le prix du « Produit de l’année » remis par AV-Comparatives.

2. Mettez à jour vos logiciels

Vous utilisez des logiciels ? Alors mettez-les à jour. Si vous ne les utilisez pas, supprimez-les. Les cybercriminels et les gouvernements recherchent activement des failles à exploiter dans les logiciels. Plus vous présentez de vulnérabilités, plus vous serez une cible facile pour les logiciels malveillants. Attelez-vous à cette contrainte par vous-même ou confiez-la à Avira Software Updater qui s’en chargera de manière automatique. Et en parlant de suppression, pensez à supprimer Adobe Flash de votre appareil.

3. Choisissez un véritable mot de passe

123456 n’est pas un mot de passe sécurisé. Ni le nom de votre si mignon compagnon à quatre pattes. Et par-dessus tout, évitez de réutiliser ce même nom pour tous vos comptes en ligne ! Les logiciels de décodage des mots de passe se sont grandement perfectionnés, si bien que la longueur et la complexité des mots de passe considérés comme sécurisés surpassent désormais les capacités de mémorisation du commun des mortels. Voilà pourquoi il est temps d’envisager le recours à un gestionnaire de mots de passe tel qu’Avira Password Manager, capable de créer des mots de passe sécurisés à votre place, de synchroniser ces informations sur tous vos appareils, vous laissant l’unique tâche plutôt accessible de gérer un seul mot de passe maître.

4. Utilisez un VPN à part entière

Une grande partie de votre vie numérique est écrite sur des cartes postales : simples à compléter et encore plus simples à lire pour quiconque souhaiterait les intercepter entre votre appareil et les destinataires de ces informations. Avec un VPN, les paquets de données HTTP sont placés au sein d’une enveloppe sécurisée à double fonction. Premièrement, l’enveloppe chiffrée empêche quiconque de jeter un oeil indiscret à vos messages privés à l’intérieur. Deuxièmement, vous pouvez décider d’une adresse de retour virtuelle qui vous permet de déjouer les restrictions géographiques par IP et d’accéder ainsi aux contenus désirés. Mais tous les VPN ne se valent pas. Cela explique pourquoi je précisais « à part entière » Un certain nombre des VPN proposés pour Android sont en réalité des proxys, qui permettent uniquement aux utilisateurs de contourner les restrictions géographiques, sans se soucier de chiffrer les contenus, exposant donc les utilisateurs à des publicités indésirables. Procurez-vous plutôt un véritable VPN, tel que Avira Phantom, et ce sur Android, iPhone, Mac ou Windows…

5. Surveillez votre porte

Le navigateur est le point d’entrée potentiel des éléments nuisibles cherchant à accéder à votre ordinateur et le point de fuite privilégié de vos données privées.
Ajoutez une couche de protection supplémentaire à votre navigateur avec un composant additionnel tel que la Protection de navigateur Avira capable de repérer les sites infectés et/ou d’hameçonnage. C’est le complément naturel d’Avira Antivirus. Votre navigateur voit également filer une importante quantité d’informations vous concernant par le biais des dispositifs de suivi. Vous avez le pouvoir d’arrêter tout cela avec le navigateur Avira Scout, qui offre une approche en deux temps, combinant Privacy Badger de l’Electronic Frontier Foundation avec Protection de navigateur Avira (PNA) pour identifier et bloquer les dispositifs de suivi.

6. Contrez les annonces en tous genres

Le Superbowl LI est passé et vous n’avez certainement plus envie de voir davantage de publicités mêlant bière et actualité politique. Le malvertising, qui consiste à injecter du code malveillant dans des annonces publicitaires, est un fléau d’Internet. La récente débâcle dans laquelle Google juxtaposait des annonces du gouvernement britannique et des contenus extrémistes inappropriés illustre clairement le manque de contrôle du marché publicitaire en ligne.
Une façon de contrer la submersion est d’opter pour un bloqueur d’annonces publicitaires, capable d’arrêter tous ces contenus irritants avant même qu’ils n’atteignent votre système.
Cependant, l’essor des bloqueurs de contenus sévit alors que les publications subissent une pression financière de plus en plus importante. Ainsi, au-delà d’un choix binaire de blocage ou d’autorisation des publicités, de nombreux programmes offrent désormais la possibilité d’établir des listes blanches d’annonces en provenance de sites définis. Une autre option consiste à utiliser un deuxième navigateur uniquement pour les sites qui interdisent tout accès à leur contenu en cas de blocage des publicités.

7. Pensez à votre exposition au sein même de votre domicile

Alors que les appareils IdO ont gagné notre quotidien, par le biais des jouets connectés ou des caméras de surveillance, la protection de la confidentialité de votre foyer se complique. Après la déferlante d’assistants virtuels à commande vocale, à l’instar d’Alexa chez Amazon, on en est à se demander si la confidentialité ne serait finalement pas un vestige du passé. Avant d’ajouter davantage d’IdO à votre intérieur, prenez deux mesures de précaution. Effectuez tout d’abord une recherche de l’appareil désiré et renseignez-vous sur l’avis des experts en sécurité à son sujet. Je recommanderais en priorité Krebsonsecurity.com, qui fournit une multitude de contenus informés émanant de toute l’industrie de la sécurité. Ensuite, concernant Alexa, pensez à ajouter un code PIN empêchant les achats accidentels de maisons de poupées.

 

Et vous, que faites-vous pour assurer votre confidentialité et votre sécurité en ligne ?

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

As a PR Consultant and journalist, Frink has covered IT security issues for a number of security software firms, as well as provided reviews and insight on the beer and automotive industries (but usually not at the same time). Otherwise, he’s known for making a great bowl of popcorn and extraordinary messes in a kitchen.