Les réponses à toutes vos questions sur les malwares : la meilleure protection gratuite

Les malwares, ou logiciels malveillants, désignent tous les logiciels créés délibérément pour participer à un cybercrime, comme un vol de données ou la contamination d’appareils. Les attaques de malwares explosent, ce qui suggère que nous sommes plus vulnérables que jamais aux graves répercussions de ces logiciels dangereux.

Les logiciels malveillants sont omniprésents et il est difficile de s’y retrouver.

Qu’est-ce qu’un malware ?

De quoi un malware est-il capable ?

Quelle est la meilleure protection gratuite contre les logiciels malveillants ?

Voici toutes les réponses à vos plus grandes questions sur les malwares.

Quels sont les types de malwares les plus courants ?

Les malwares les plus courants sont les suivants :

  • Logiciels espions
  • Rançongiciels
  • Rootkits
  • Logiciels publicitaires
  • Virus
  • Chevaux de Troie
  • Vers

Les malwares ne naissent pas tous égaux. Les méthodes de diffusion et les dégâts associés varient selon le type. Par exemple, les virus peuvent être installés secrètement sur un appareil lorsque l’utilisateur ouvre ou exécute le fichier hôte. Le virus se duplique alors et installe les copies pour s’infiltrer sur autant de fichiers que possible sur l’ordinateur.

Les vers peuvent également s’auto-reproduire mais s’infiltrent sur les réseaux via des failles de sécurité. Les rançongiciels sont dissimulés dans des téléchargements ou des liens. Une fois installés sur un appareil, ils détiennent les fichiers ou l’appareil en otage contre une rançon. Les pirates demandent aux victimes de payer une rançon pour récupérer leurs fichiers, bien qu’ils tiennent rarement leurs promesses une fois le paiement reçu.

S’il y a une caractéristique que tous les malwares ont en commun, c’est qu’ils sont conçus pour attaquer tous les appareils sur lesquels ils peuvent s’infiltrer et faire autant de dégâts que possible, ce qui en fait des menaces sérieuses pour la sécurité numérique.

Comment un malware infecte-t-il un ordinateur ?

Chaque type de malware ayant ses tactiques uniques pour s’immiscer sur un appareil, la première mesure défensive à prendre est certainement de comprendre où se trouvent tous les points d’entrée potentiels. Les développeurs de malwares savent que plus leurs logiciels sont discrets, plus ils réussiront leurs attaques.

Soyez extrêmement prudent(e) lorsque vous téléchargez des fichiers sur votre appareil, que ce soient des vidéos, des photos ou des fichiers texte. Cela se vérifie particulièrement lorsque le fichier en question provient d’une source inconnue, mais même les personnes que vous connaissez peuvent accidentellement vous envoyer des fichiers infectés.

Les lecteurs amovibles peuvent également être sources de malwares. Faites également preuve de prudence lorsque vous vous connectez à de nouveaux réseaux, car les réseaux compromis attaqueront les nouveaux appareils.

Quels sont les signes d’un appareil infecté ?

Si un malware s’infiltre sur un appareil sans être détecté, il fera tout pour rester dissimulé jusqu’à ce qu’il ait atteint ses buts. Cela signifie que parfois, les symptômes d’un appareil infecté surviennent lorsque le mal est fait. Mais en gardant à l’esprit les signes suivants, vous pouvez réduire considérablement la durée de l’attaque du malware.

  • L’appareil commence à ralentir.
  • L’appareil plante soudainement.
  • De plus en plus de pop-ups et de publicités sont affichées.
  • De nouveaux logiciels et nouvelles publicités apparaissent.
  • Les paramètres de page d’accueil du navigateur ou d’autres paramètres changent.

Si vous pensez que votre appareil est infecté, il vaut toujours mieux enquêter et ne trouver aucun malware que d’ignorer les signes suspects et avoir à faire face aux conséquences d’une attaque plus tard.

Les malwares sont-ils un phénomène courant ?

Nous aimerions bien signaler le ralentissement des attaques de malwares dans le monde, mais ce n’est pas le cas. Voyez le nombre d’attaques ayant eu lieu au cours des 5 dernières années et enregistrées par AV-Test.

  • 2015 — 470,01 millions
  • 2016 — 597,49 millions
  • 2017 — 719,15 millions
  • 2018 — 856,62 millions
  • 2019 — 975,79 millions (projection)

D’après ces statistiques, on peut déduire que les attaques malveillantes sont un phénomène très répandu. Alors que de nouveaux programmes de malwares sont lancés toutes les 7 secondes, on ne peut que s’attendre à ce que ce phénomène s’intensifie.

Peut-on détecter les malwares facilement ?

L’erreur la plus fréquente consiste à croire que les malwares sont toujours faciles à détecter. Certaines attaques, sous forme d’e-mails provenant de sources suspectes et vous incitant à télécharger un fichier ou cliquer sur un lien pour recevoir un prix, sont probablement des attaques de malwares, mais d’autres ressemblent à des activités courantes.

Par exemple, de plus en plus de pirates apprennent à imiter des marques très connues, comme Google et Amazon. En copiant le logo d’une entreprise, en imitant le ton de ses e-mails et en créant des adresses e-mail qui ont l’air, de prime abord, officielles, ils arrivent à tromper les victimes et à leur faire télécharger un fichier infecté ou cliquer sur un lien.

Les malwares sont de plus en plus difficiles à détecter également lorsqu’ils se cachent dans des documents. Ouvrez-vous régulièrement les fichiers texte que vous envoient vos collègues ? Certains types de malwares sont dissimulés dans des documents. Quand ils sont envoyés et ouverts, le malware se répand sans laisser de trace.

Alors non, un malware n’est pas toujours facile à détecter. Tous les téléchargements, les liens ou les actions que vous faites en ligne ne vont pas forcément entraîner une attaque de malware, mais n’envisagez pas uniquement le meilleur.

Mon téléphone est-il à l’abri des malwares ?

On pense souvent aux malwares comme à un problème réservé aux PC ou aux ordinateurs portables. Mais parce que les smartphones peuvent télécharger des fichiers, se connecter à des réseaux et renfermer des vulnérabilités, les téléphones d’aujourd’hui sont aussi attirants pour les pirates que d’autres appareils.

Faites preuve de prudence lorsque vous ouvrez des SMS de numéros inconnus, évitez de cliquer sur des liens suspects et ne téléchargez des fichiers que depuis des réseaux sécurisés.

Pourquoi un pirate voudrait-il m’envoyer des malwares ?

Nous connaissons tous les dangers des cybercrimes pour les entreprises. Nous entendons parler de fuites de données, de pertes financières et de dégâts irréversibles pour les marques et leurs réputations. Quand des pirates peuvent immobiliser des entreprises entières, pourquoi perdraient-ils leur temps à s’infiltrer sur l’ordinateur d’un particulier ?

Il y a plusieurs raisons à cela, la première étant votre budget en matière de défense. Il y a de grandes chances pour que vous passiez moins de temps et que vous dépensiez moins d’argent sur la cybersécurité qu’une grande entreprise. Bien que vos données ne soient pas aussi sensibles, des informations personnelles sont tout de même stockées sur votre appareil et elles peuvent être utilisées pour compromettre votre vie privée, vos finances et votre sécurité. Si un pirate arrive à trouver les moyens de tirer profit de vos informations, il va forcément tenter une attaque.

Comment me protéger contre les malwares ?

Vous pouvez prendre plusieurs mesures défensives contre les logiciels malveillants. Premièrement, mettez à jour tous vos logiciels. Ne cliquez pas sur des liens suspects et ne téléchargez pas de fichier que vous ne connaissez pas. Sauvegardez toutes les données de votre ordinateur de manière régulière et utilisez des mots de passe complexes et uniques pour tous les comptes que vous avez en ligne.

Le meilleur moyen de vous protéger contre les malwares est de combiner de bonnes pratiques en ligne avec les technologies de sécurité d’aujourd’hui. Avira offre la meilleure protection gratuite contre les pirates et les attaques malveillantes. Elle comprend :

Password Manager — Génère et stocke des mots de passe uniques
Software Updater — Met à jour les pilotes et les logiciels tout en optimisant les performances
Antivirus — Bloque les logiciels espions, les rançongiciels, les logiciels publicitaires et plus encore
Home Guard — Identifie les appareils connectés et détecte les vulnérabilités

Ensemble, ces services fournissent une grande défense contre les malwares. Tandis que Home Guard protège votre réseau et Software Updater s’assure que vos programmes et applications ne sont pas vulnérables ni obsolètes, la fonction Antivirus est la plus essentielle pour contrer les attaques malveillantes.

Conçu pour Windows, Mac, Android et iOS, l’antivirus protège contre tous types de malwares, notamment les chevaux de Troie, les rançongiciels, les logiciels publicitaires et les virus. Il comprend aussi un scanner en temps réel qui fonctionne 24 h/24 pour protéger vos données, vos appareils et votre identité.

Les malwares sont des menaces sérieuses que l’on ne peut ignorer. Prenez les bonnes mesures de sécurité dès aujourd’hui pour profiter pleinement d’Internet et déjouer les tentatives des pirates.

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandEspagnolItalienPortugais - du Brésil