clavier Noel

Les nouvelles arnaques numériques de Noel

Des pubs sur les réseaux sociaux trop alléchantes pour être réelles

Les réseaux sociaux sont en première ligne pendant Noël, car les marques s’en servent pour transmettre rapidement des promotions, des ventes privées… Cela a donc donné des idées à des personnes malveillantes qui utilisent les classiques bannières publicitaires pour susciter l’intérêt des consommateurs.

Toutefois, les annonces qui paraissent beaucoup trop alléchantes demandent une attention particulière, car il y a de grandes chances pour qu’elles soient liées à une arnaque.

Généralement, en cliquant, un malware vient s’installer sur la machine pour dérober des informations personnelles et même bloquer l’ordinateur.

Attention aux petites annonces sur certains sites internet

Deux plateformes sont largement utilisées pour transmettre des annonces intéressantes, mais parmi elles, il y a aussi des arnaques.

Le Bon Coin fait partie des sites réputés pour contenir des annonces loufoques, car les vendeurs n’hésitent pas à vendre des objets insolites ou à opter pour des textes humoristiques.

Toutefois, des personnes utilisent aussi cette plateforme ou eBay de manière malveillante.

Plusieurs arnaques identifiées sont encore plus présentes pour la période de Noel.

Lors d’un rendez vous donné par l’acheteur, de précédentes affaires ont montré qu’un ou plusieurs individus sont susceptibles de dérober la marchandise, l’argent et des biens personnels.

D’autres misent sur les transferts d’argent frauduleux avec des comptes PayPal qui n’existent pas. Une nouvelle fois, la vigilance est de mise et il est impératif de rassembler toutes les données nécessaires pour identifier un vendeur ou un acheteur.

Au moindre doute, il sera judicieux d’abandonner la transaction, car le risque encouru est parfois très important, notamment pour les périodes de fête.

Attention aux fausses cartes pour Noël et la nouvelle année

Au cours des mois de décembre et janvier, les cartes de vœux se multiplient dans les boîtes de réception. Elles permettent de souhaiter un « Joyeux Noël » ou une « Bonne Année » grâce à une image sympathique et un message adapté.

Avec l’essor du numérique, les vœux se transmettent par le biais d’un email et les hackers ont décidé de profiter de cette recrudescence.

Lorsque vous recevez une telle carte virtuelle, il est impératif d’accorder de l’importance à l’expéditeur. Si ce dernier n’est pas connu, il est largement conseillé de ne pas l’ouvrir.

Ces fausses cartes de Noël et celles pour la nouvelle année sont susceptibles de dissimuler un malware. Ce logiciel malveillant est un véritable fléau sur la toile, car dès qu’il est installé à votre insu sur un ordinateur, un Smartphone ou une tablette, les désagréments s’enchaînent.

Ces cadeaux empoisonnés peuvent vous espionner, dérober vos informations personnelles, prendre le contrôle de l’appareil…

Les applications victimes de leur succès

Aujourd’hui, les mobinautes ne peuvent plus se passer des applications, car elles sont éditées pour tout les domaines. Les cybercriminels ont donc compris qu’elles représentaient une arme infaillible susceptible de piéger les consommateurs.

Il existe donc des applications mobiles frauduleuses et certaines sont problématiques.

Généralement, elles sont téléchargées sur des plateformes non officielles et elles sont en mesure de bloquer le smartphone.

Ces logiciels se multiplient dangereusement sur la toile et les applications les plus efficaces sont généralement liées à des bons plans. Comme ces derniers se multiplient pendant la période de Noël, il est assez facile d’attirer le regard d’un client avec des promotions attractives, mais piégées.