travail ordinateur

Les erreurs informatiques pouvant ruiner votre carrière

Attention aux contenus qui transitent sur les ordinateurs

Même si des précautions sont prises, un employeur est en mesure de connaitre tous les sites visités, les logiciels utilisés, les éventuels achats…

Par conséquent, tout ce qui est réalisé sur un poste de travail peut rapidement nuire à un avenir professionnel et la première erreur consiste à télécharger des fichiers qui n’ont pas de lien avec la profession.

Vous devez éviter le téléchargement de contenus multimédias surtout s’ils sont illégaux, les vidéos, les applications…

Le concept est valable pour les logiciels qui sont rapidement identifiés par les employeurs puisque les ordinateurs sont surveillés à distance.

Ces pratiques sont nuisibles, car les téléchargements peuvent être accompagnés d’un malware, ce qui entacherait la sécurité de l’entreprise.

Ne pas divulguer des informations liées à sa profession

Tout ce qui est lié au travail n’a pas pour vocation d’être transmis à des personnes tierces. Il est donc fortement déconseillé d’envoyer des informations professionnelles même si elles sont chiffrées.

Dans la majorité des cas, votre contrat mentionne un droit de confidentialité que vous êtes invité à respecter. Dans le cas contraire, le licenciement peut être décidé pour une faute grave comme la mise en danger de la propriété intellectuelle de l’entreprise.

Il est de ce fait primordial de ne pas stocker ces données en ligne ou de les transmettre via votre boîte mail, car un employeur pourra facilement obtenir un historique.

Attention à l’utilisation du stockage interne

Vous avez peut-être l’habitude d’amener du travail à votre domicile et pour cela, les documents sont stockés sur un disque dur externe ou encore une clé USB.

Cette pratique apparaît comme naturelle, mais elle est nuisible puisqu’elle met en danger la sécurité de la société.

Deux cas de figure sont envisagés et dans le premier, vous perdez cette fameuse clé USB. Toutes les personnes en possession de cette dernière pourraient accéder à des données sensibles, des codes d’accès, des protocoles de sécurité…

Dans le second cas, si votre ordinateur personnel est infecté, le malware peut s’installer sur la clé USB et lorsqu’elle sera connectée au PC professionnel, ce sera tout le réseau de l’entreprise qui sera menacé.

Bannir les discussions sur les réseaux sociaux

Un ordinateur professionnel est réservé à une utilisation en lien avec son travail. Les conversations avec ses proches notamment sur les réseaux sociaux sont à bannir.

En effet, les pirates en informatique utilisent ces plateformes comme Twitter ou Facebook pour effectuer une reconnaissance en vue du piratage d’une société.

Sur les réseaux, vous pourriez discuter sans le savoir avec une personne malveillante et transmettre des données sensibles qui se retourneront contre vous par la suite.

C’est pour cette raison qu’il faut discuter uniquement avec les clients, les partenaires, les employés, les patrons via des plateformes sécurisées et conçues pour cet effet.

Il est important de noter que si les pratiques ne sont pas respectées, elles peuvent représenter un motif de licenciement ou favoriser un avertissement si les dégâts sont minimes.

Les dommages causés par une négligence peuvent avoir une répercussion conséquente sur l’ensemble de la société au niveau national et même international les sociétés les plus importantes.