messagerie internet

Les applications de messagerie sont elles aussi fiables qu’elles le disent ?

Une application de messagerie n’est pas vraiment digne de confiance

La plupart des utilisateurs de ces applications de messagerie estiment qu’elles sont totalement sécurisées. En effet, pourquoi faut-il douter des éditeurs ? Ces derniers nous assurent que les données sont chiffrées et donc secrètes.

La réalité semble être assez loin des promesses, car l’EFF (Electronic Frontier Foundation) a réalisé une enquête sur ces fameuses applications et les résultats sont alarmants.

En effet, Facebook Messenger et Snapchat font partie des mauvaises élèves, aux côtés de Blackberry Messenger, Skype ou encore Viber. La sécurisation des données, des mots de passe et autres informations personnelles pourrait y être nettement amélioré.

Quotidiennement, les utilisateurs accordent leur confiance à ces produits et finalement leurs données ne sont pas conservées avec rigueur.

Les données sont-elles finalement confidentielles ?

En discutant via ces applications, les utilisateurs échangent des informations personnelles qui sont chiffrées avec des clés spécifiques. Ces dernières sont censées être primordiales, car sans elles les données ne sont pas exploitables.

Il y a un petit bémol, car elles sont fixes, les éditeurs ne les changent jamais. Par conséquent, une personne malveillante qui réussirait à intégrer le réseau serait en mesure de piocher avec une grande aisance dans cette base de données.

Cette dernière comporte toutes les informations des utilisateurs comme leur identité et même les messages qui sont envoyés. De plus, les clés peuvent être interceptées et les hackers sont en mesure d’exploiter les failles des logiciels.

Tous ces désagréments sont par conséquent dommageables pour la vie intime des utilisateurs notamment lorsque ces derniers partagent des vidéos, des photos, des messages à caractère personnelle.

En parallèle, la confiance aveugle accordée aux éditeurs est dans tous les cas préjudiciable. En effet, les utilisateurs ne se penchent jamais sur les paramètres des applications, les options choisies sont donc par défaut et cela est problématique.

De ce fait, les informations enregistrées peuvent être utilisées par les éditeurs à des fins publicitaires par exemple.

C’est pour cette raison qu’il est impératif de se focaliser sur les options de sécurité de tous les logiciels et cela concerne aussi bien un système d’exploitation qu’une application classique. C’est la première étape à ne pas négliger avant d’utiliser une application.

Existe-t-il des applications réellement fiables ?

Au vu des caractéristiques mises en place, Apple iMessage et même Telegram ont une solide réputation concernant la sécurisation des données.

Cela n’est pas surprenant, les piratages sur iOS sont beaucoup moins nombreux que sur Android. L’OS de Google est une cible privilégiée des personnes malveillantes.

En 2015, l’application Signal s’est retrouvée sur le devant de la scène, car elle offre un degré de sécurité poussé à l’extrême. Elle s’est fait connaitre dans le monde entier, car Edward Snowden l’utilise personnellement. Disponible sur Android et iOS et elle a la particularité d’offrir un cryptage complet de toutes les données.

Certains logiciels comme Viber et WhatsApp nuisent à la sécurité des informations puisqu’elles peuvent être facilement interceptées que ce soit par un hacker ou un gouvernement.

Toutefois, avec Signal, les messages vocaux, écrits, les photos ainsi que les vidéos sont totalement cryptés grâce à une clé d’accès unique. L’ancien analyste de la NSA a accordé toute sa confiance à cette application qui permet de chiffrer le message dès la transmission. Par conséquent, une personne lambda ne sera pas en mesure de l’intercepter.