Skip to Main Content

Les 5 meilleurs conseils pour échanger vos achats en ligne

Lorsque l’on réalise des achats sur internet, il est impossible d’examiner les articles pour les contrôler. C’est pourquoi la législation relative à la vente à distance protège des mauvaises surprises. Si un article ne vous plaît pas, vous pouvez donc vous en prévaloir et renvoyer les articles dans les deux semaines suivant leur réception, à condition qu’ils ne présentent aucun défaut. De nombreuses boutiques en rajoutent toutefois et offrent un droit de retour prolongé. Chez le vendeur de vêtements et de chaussures Zalando, par exemple, vous avez 100 jours pour renvoyer un article ; chez Ikea, c’est même 365 jours. Quant aux éléments à prendre en compte AVANT l’achat, découvrez-les en lisant nos conseils.

Comment acheter en ligne en toute sérénité

Conseil n° 1 : vérifier les délais

Lorsque vous achetez des articles sur internet, vous bénéficiez d’un droit de rétractation légal de deux semaines à compter de la réception des marchandises. Il s’agit en principe du moment où vous recevez le colis des mains du facteur ou allez le chercher au bureau de poste. La boutique peut toutefois également proposer un droit de retour. Les délais sont alors généralement plus longs. Vous trouverez ces informations dans les CGV, par exemple. Les boutiques proposant des délais prolongés aiment généralement communiquer sur le sujet. La différence entre le droit de retour et le droit de rétractation est la suivante : avec le droit de retour, les articles doivent être renvoyés dans les délais. Avec le droit de rétractation, une notification écrite, par e-mail ou courrier postal, suffit.

Conseil n° 2 : qu’en est-il des cadeaux de Noël ?

Si votre cadeau de Noël ne vous convient pas, autant l’admettre. C’est mieux que de lui faire prendre la poussière à la cave ou de le revendre sur eBay. Problème : le délai de retour de quatorze jours accordé par de nombreux commerçants est souvent expiré une fois les fêtes terminées. Il vaut donc mieux (faire) acheter chez les commerçants proposant 30 jours ou plus pour les retours. Certaines boutiques comme Amazon, Otto ou Apple proposent aux clients un délai prolongé spécialement pour les achats de Noël. Vous avez par exemple jusqu’au 31 janvier pour renvoyer les articles achetés sur amazon.fr entre le 1er novembre et le 31 décembre.

Conseil n° 3 : faire attention sur les « places de marché »

Peu de gens le savent : sur les grands sites de shopping comme amazon.fr, la marque en question n’est pas la seule à vendre, c’est également le cas de nombreux autres marchands. Et chacun d’eux applique ses propres conditions générales. Ne prêtez donc pas uniquement attention au prix mais également aux conditions de retour. Il est par exemple agaçant lorsque l’on économise un euro sur des vêtements par rapport à d’autres offres de devoir payer les frais de retour si l’article ne convient pas.

Conseil n° 4 : qui paie les frais de retour ?

Malheureusement, certaines règles favorables aux consommateurs ne s’appliquent plus aujourd’hui. Depuis l’introduction de la directive européenne relative aux droits des consommateurs en juin 2014, les commerçants sont libres de décider de prendre eux-mêmes en charge les frais de port ou de les facturer aux clients. La bonne nouvelle : la plupart des grandes boutiques en ligne continuent d’assumer les frais de retour, ce qui devrait faciliter grandement l’échange.

Conseil n° 5 : conserver les justificatifs

Lorsque vous voulez échanger quelque chose, l’article est généralement retourné par voie postale. Le service d’expédition vous remet pour justificatif une confirmation avec le numéro d’envoi. Conservez cette dernière tant que le commerçant n’a pas confirmé réception de la marchandise par écrit ou remboursé la somme sur votre compte. Vous pourrez ainsi prouver que vous avez bien envoyé le colis en temps voulu. Bon à savoir : les risques liés au transport sont assumés par la boutique en ligne. Si votre envoi est perdu ou abîmé en chemin, ce n’est pas votre problème.

Acheter sur internet en toute sécurité

Le shopping en ligne est très pratique, mais il peut s’avérer dangereux. À chaque fois que vous surfez sur le net ou que vous saisissez des données bancaires, vous ouvrez une porte. Qu’y a-t-il de l’autre côté ? Que cherchent-ils et que voient-ils ?

La meilleure manière de se protéger contre ces menaces est d’en avoir conscience. Il existe quelques mesures simples à prendre pour vous protéger contre l’usurpation d’identité, prévenir la fraude en ligne et éviter que vos appareils ne soient compromis par des logiciels malveillants.

Découvrez nos conseils pour acheter en ligne en toute sérénité

Cet article est également disponible en: AllemandEspagnolItalienPortugais - du Brésil