Le navigateur sécurisé d’Avira

Aujourd’hui, nous sommes sur le point d’étendre davantage notre offre et d’inclure un navigateur dans notre écosystème. Et au cas où vous vous poseriez la question : nous avons de très bonnes raisons pour le faire.

À l’heure actuelle, le principal cas d’utilisation d’un ordinateur est d’accéder à Internet via un navigateur. L’infrastructure d’Internet est gérée par différentes entités (routeurs, DNS, serveurs). Les pages d’accueil contiennent du code qui est exécuté dans le navigateur. Divers formats de données sont utilisés sur le Net (HTML, JS, CSS, PNG, SVG, formats vidéo, etc.). En résumé, il s’agit d’un système hyperconnecté d’une extrême complexité. Et on utilise ce même système pour accéder à des données sensibles (banque en ligne, achats, recherches médicales, recherche d’emploi, etc.)… On court au désastre.

Les développeurs de navigateurs (Mozilla et sa communauté, Google et sa communauté et Microsoft) mobilisent beaucoup de ressources pour sécuriser ces navigateurs. Et ils font un travail remarquable..

Mais les menaces en ligne ne vont pas en diminuant. Hameçonnage, Wi-Fi non sécurisé, installation furtive de logiciels malveillants, dispositifs de suivi… la liste est longue !

Il faut trouver une solution à cette situation.

En gros, il faut sécuriser les trois points suivants :

  • Le client (PC et navigateur) : détecter les attaques et les bloquer
  • L’infrastructure Internet (le Wi-Fi par exemple) : chiffrer les données de bout en bout
  • Le serveur (par exemple, le site qui tente de vous hameçonner) : identifier les menaces et les bloquer

Voilà notre chance d’améliorer la situation.

  • Pour la première fois, nous pouvons aller au-delà d’un simple module complémentaire et proposer un module intégré. En d’autres termes : fournir plus d’options pour sécuriser le système.
  • Alors que les fournisseurs de navigateur doivent se conformer à un modèle unique, nous pouvons cibler une clientèle davantage avertie en matière de sécurité.
  • Nous disposons de nombreuses bases de données qui connaissent les endroits dangereux sur Internet.
  • Alors que certaines extensions de sécurité haut de gamme (Noscript) se concentrent sur les utilisateurs expérimentés, nous créerons un système doté d’un pilote automatique qui effectuera les choix de sécurité à la place de l’utilisateur, s’appuyant sur les informations de ces bases de données et notre expérience.
  • Le pilote automatisera en outre les tâches répétitives.
  • Avant que vous ne posiez la question : les utilisateurs expérimentés pourront bien sûr outrepasser le pilote automatique.
  • Vous pouvez installer des extensions supplémentaires. C’est votre navigateur après tout.

L’intégralité du projet se base sur des extensions et sur Chromium qui sont disponibles en open source. Nous leur apporterons notre contribution afin de garantir une expérience de navigation optimale. Bien évidemment, nous intégrerons également notre technologie Avira.

Pour tester le navigateur, dirigez-vous tout simplement vers le Centre de produits bêta d’Avira !

  • Vous pouvez vous y procurer le package debian qui fonctionne très bien sur mon Ubuntu 15.4.
  • Ou bien le package Mac qui fonctionne sur le Mac de mon patron.
  • Ou encore les fichiers d’installation Windows demandés par la direction… pour ceux d’entre vous qui travaillent sous Windows.

Nous avons hâte de savoir ce que vous en pensez, alors n’hésitez pas à partager vos idées et votre expérience avec nous.

Vous trouverez ci-dessous un autre article décrivant le processus et les tactiques de développement du navigateur. N’hésitez pas à le consulter :

Cet article est également disponible en: AnglaisItalien

I use science to protect people. My name is Thorsten Sick and I do research projects at Avira. My last project was the ITES project where I experimented with Sandboxes, Sensors and Virtual Machines. Currently I am one of the developers of the new Avira Browser