En l’honneur de la Journée de la protection des données, il est vital de prendre du recul et d’agir

Ce n’est pas tous les jours que les gouvernements, sociétés, institutions académiques et individus du monde entier s’accordent sur quelque chose : notre vie privée est menacée de toutes parts et nous devons agir. C’est pourquoi le Conseil de l’Europe a créé la Journée européenne de la protection des données en 2006. Elle est célébrée tous les ans le 28 janvier (les États-Unis ont leur propre journée de la protection des données depuis 2009) et vise à sensibiliser le public au sujet de la protection des données et aux droits des individus ainsi qu’à promouvoir de bonnes pratiques en matière de protection des données.

C’est essentiellement une journée qui revient tous les ans pour nous ouvrir les yeux. Nous sommes tous concernés et tous coupables, car nous avançons dans la vie numérique les yeux à demi-ouverts, un clic à la fois. Savons-nous réellement ce qui se passe et les risques encourus chaque fois que nous allumons nos PC, nos smartphones, publions cette photo un peu drôle ou cliquons sur un lien ?

Chaque clic lance une chaîne internationale d’événements dans laquelle des entreprises, annonceurs et même des cybercriminels passent à l’action — pour nous intercepter, nous matcher, nous profiler… Nous sommes constamment exploités pour produire des données et chacun de nos mouvements est capturé. Les données représentent de l’argent, et il y a de fortes sommes à gagner avec chacun d’entre nous. Comment ça ? Vous n’aimez pas que l’on vous considère comme un produit ? Vous vous souvenez du scandale Facebook et Cambridge Analytica ? De telles violations de données et intrusions dans la vie privée ne sont plus considérées comme de rares infractions, mais bien la nouvelle norme.

La vie privée impacte aussi la liberté d’expression

Un tweet écrit après une soirée arrosée ? Ce n’est plus seulement vos voisins qui vous entendent, mais potentiellement une audience de milliards de personnes. Et votre tweet est affiché sur la toile pour toujours. Des employés ont déjà été licenciés pour des publications privées, en fonction de leurs paramètres de réseaux sociaux, que leurs employeurs outrés avaient pu lire. Vous avez le choix : arrêtez de vous exprimer. Faites attention quand vous parlez. Ou prenez des mesures constamment pour protéger votre vie privée et votre droit d’expression.

La vie privée et la sécurité main dans la main

Michelle Dennedy, PDG de DrumWave, nous rappelle que la sécurité et la vie privée vont très bien ensemble, mais ne doivent pas être confondues pour autant ! Elles sont toutes deux vitales pour protéger les données, les identités et des réputations entières. « La sécurité protège le périmètre. La vie privée est tout ce qui se trouve à l’intérieur du périmètre. » Si vous vous protégez bien des méchants mais ne contrôlez pas qui peut voir votre contenu, et s’il est partagé de manière sécurisée, alors la vie privée et la sécurité ne fonctionnent pas ensemble. En fait, vous les mettez toutes deux en danger.

Reprenez le contrôle !

Nous devons tous être régulièrement informés sur les risques des technologies que nous utilisons et les choix que nous avons. La vie privée est-elle une chose du passé, malgré notre sécurité sophistiquée ? Ce n’est pas forcément le cas, mais c’est un défi aujourd’hui et non un droit. 

Appliquez ces bonnes pratiques pour rester protégé :

  • Vous souhaitez surfer en mode privé et à l’abri de toutes les tierces parties qui vous espionnent ? Un VPN comme Avira Phantom VPN est essentiel, particulièrement si vous vous connectez à des réseaux Wi-Fi non sécurisés.
  • Motdepasse123 ? Évitez d’utiliser des mots de passe simples ou toujours les mêmes. Choisissez un gestionnaire de mots de passe permettant de générer des mots de passe très sécurisés en quelques secondes. Il s’en souviendra même pour vous.
  • Empêchez les entreprises de vous espionner et bloquez les publicités ciblées avec un plugin gratuit et discret pour navigateur comme Avira Safe Shopping.
  • Vous êtes accro à Facebook et aux autres ? Vous devez vérifier régulièrement les paramètres de sécurité de tous vos comptes de médias sociaux. Malheureusement, vous ne pouvez plus faire confiance à votre PC ! Il peut envoyer des données privées à Microsoft et d’autres fournisseurs de logiciels. Saviez-vous que Microsoft suit également votre localisation ? Heureusement, vous pouvez optimiser votre vie privée automatiquement. Essayez une solution rapide comme Avira Privacy Pal.

L’engagement d’Avira pour vous protéger tous les jours

Leader en cybersécurité et confidentialité depuis plus de 30 ans, Avira est fière d’incarner les valeurs de la Journée de la protection des données toute l’année.

Saviez-vous que nous étions les pionniers du business model des logiciels freemium ? Eh oui, nous proposons des produits leader à tout le monde gratuitement, parce que nous sommes convaincus que la sécurité et la confidentialité sont un droit et non un privilège. Regardez l’interview vidéo de notre PDG Travis Witteveen sur la confidentialité ici (video en anglais)

Cet article est également disponible en: AnglaisItalien

Avira souhaite que ses clients vivent 'libérés' des spywares, phishing, virus et autres menaces basées sur internet. La société a été créée il y a 25 ans sur la promesse de son fondateur Tjark Auerbach de « concevoir un logiciel qui réalise de belles choses pour mes amis et ma famille ». Plus de 100 millions de consommateurs et de petites entreprises font maintenant confiance à l'expertise d'Avira en matière de sécurité et à son antivirus primé, faisant de l'entreprise le numéro deux mondial en termes de parts de marché.