The FBI's most wanted cybercriminals, Cyberkriminelle, cyber-criminali, cybercriminels

Les cybercriminels les plus recherchés du FBI

Vous savez qu’il existe une liste des criminels les plus recherchés du FBI. Saviez-vous qu’il en existe une aussi pour les cybercriminels les plus recherchés ?

Compte-tenu de l’essor actuel de la cybercriminalité, l’existence d’une telle liste n’a rien de surprenant. Et bien qu’elle soit moins connue que sa « grande sœur », elle n’a rien à lui envier au niveau des récompenses offertes pour les informations permettant de conduire à l’arrêt et/ou la mise en examen des plus grands cybercriminels qui y figurent. Le FBI serait ainsi disposé à payer plus d’un million pour l’ensemble !

Mais qui donc y trouve-t-on ? Jetons un œil aux 5 derniers arrivés.

BJORN DANIEL SUNDIN

Selon le FBI, Sundin, aidé d’un autre conspirateur, aurait vendu plus d’un million de copies de logiciels frauduleux à des victimes peu méfiantes. Leur stratégie consistait à faire croire à des utilisateurs d’Internet que leur système était infecté par un logiciel malveillant avant de les piéger en leur suggérant d’acheter une solution qui était en réalité totalement inutile. Cette supercherie a conduit à un préjudice total de plus de 100 millions de dollars. Le FBI offre une récompense pouvant aller jusqu’à 20 000 $ pour toute information pouvant conduire à son arrestation.

SHAILESHKUMAR P. JAIN

Jain est en réalité le deuxième conspirateur dans le cas Sundin. Il n’y a donc pas grand-chose à ajouter. Tout comme pour Sundin, le FBI offre une récompense pouvant aller jusqu’à 20 000 $ pour toute information pouvant conduire à son arrestation.

ALEXSEY BELAN

Belan vaut 100 000 $ aux yeux des autorités. L’homme russe est recherché pour avoir piraté trois des plus grands noms du e-commerce basés aux États-Unis. Il aurait par la suite essayé de revendre les noms d’utilisateurs et mots de passe volés sur le marché noir. Un mandat d’arrêt fédéral a été émis pour Belan le 28 février 2017 par la Cour de district des États-Unis du District nord de Californie, à San Francisco.

NICOLAE POPESCU

Le Roumain Nicolae Popescu serait impliqué dans des programmes de fraude par Internet, qui lui auraient rapporté beaucoup d’argent. Le FBI offre une récompense d’un million de dollars ($) pour sa personne.

FARHAN UL ARSHAD

Accusé d’avoir monté un modèle international de fraude par les télécommunications ayant permis d’escroquer 50 millions de dollars ($) à ses victimes, le Pakistanais vaut actuellement 50 000 $ aux yeux du FBI.

 

Pour consulter le reste de la liste des cybercriminels, c’est par ici.

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

PR & Social Media Manager @ Avira |Gamer. Geek. Tech addict.