Cloud computing

Faut-il avoir confiance dans le cloud computing ?

Qu’est-ce que le Cloud computing ?

Pour stocker les informations, il est inutile d’investir dans des serveurs, car « des nuages » sont mis à disposition par plusieurs sociétés.

Les informations ne sont donc plus disponibles sur le Smartphone, la tablette ou l’ordinateur, mais via un système en ligne.

Ce dernier bénéficie de plusieurs serveurs qui ont la particularité d’être interconnectés grâce à des liaisons Internet. Pour accéder aux différentes données, il suffit de se connecter sur le système via une application et tous les dossiers sont visibles.

Certains internautes n’accordent pas une grande confiance à ce concept, car la question de la sécurité est primordiale. Par le passé, plusieurs affaires de piratages ont causé du tort à ces Cloud et cela a entaché la confiance des utilisateurs.

Les sociétés ont donc renforcé les accès avec le chiffrement des données. Malgré cela, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers ces systèmes et une croissance non négligeable de 21 % a été visible en France. La gestion de ses fichiers via le cloud ne vas pas cesser de croitre…

Les principaux risques liés au stockage en ligne

L’un des points récurrents concerne la protection des données. Des internautes sont susceptibles de stocker des informations sensibles comme des relevés bancaires, des factures, des dossiers professionnels… Ces documents comportent tous les éléments nécessaires pour pirater des comptes et créer des dommages parfois irréversibles.

La sécurité doit donc être au rendez-vous, car si ce n’est pas le cas, le vol des données est le principal risque encouru par les utilisateurs.

En parallèle, un autre inconvénient ne doit pas être oublié. Si toutefois, la société propriétaire du Cloud subit un dysfonctionnement, toutes les données stockées sur le nuage ne seront plus disponibles. Ce risque est valable pour toutes les entreprises de Cloud, car les vulnérabilités existent.

Enfin, la société est capable de stocker vos informations dans des centres de gestion situés dans le monde entier. Il est donc assez complexe de connaitre l’environnement dans lequel les données se trouvent. Cela pose un réel problème sur le plan juridique, car il est difficile d’identifier le pays responsable du transfert des informations.

Par conséquent, dans certains cas le Cloud peut s’avérer risqué, car un problème est vite arrivé.

Il est recommandé d’ajouter une protection supplémentaire en faisant appel à un outil spécifique qui cryptera les informations.

Ce dernier sécurise les accès ainsi que les transferts. Les pirates informatiques qui ciblent les données personnelles seront incapables de pénétrer dans cette sphère.

Le cloud utilisé par les logiciels antivirus

Le Cloud présente toutefois un grand nombre d’avantages car en plus de simplifier votre gestion personnelle de vos fichiers, il est largement utilisé par les éditeurs d’antivirus.

Il permet ainsi d’agir rapidement en cas d’infection et de prévoir les prochaines attaques.

De nombreuses sociétés ont donc décidé de se pencher sur la protection des Smartphones, des tablettes et des ordinateurs, mais en temps réel. Des antivirus, dont l’Avira Antivirus Pro ou  l’Avira Internet Security Suite ont la capacité d’offrir des scans rapides et cela est possible grâce au fonctionnement du cloud.

En effet, les données relatives aux virus ne sont pas stockées dans le logiciel, mais sur le nuage. Par conséquent, une protection via le cloud computing a l’avantage de libérer les ressources de l’ordinateur qui pourront être utilisées pour d’autres tâches.