En 2020, une attaque de virus sur quatre a commencé par une annonce infectée

Les cyberattaquants ne se laissent pas impressionner par un virus mortel, pas même par le nouveau coronavirus. De son côté, Avira ne chôme pas non plus et continue à détecter et à bloquer tous les actes malveillants qu’elle rencontre.

Au cours des six premiers mois de 2020, Avira a détecté et bloqué au total 639 061 218 menaces.

Le rapport montre que, pour le moment, avril a été le mois le plus « chargé » de l’année pour les cyberattaquants. Le rapport de détection mensuel montre une augmentation du nombre de cas, avec en moyenne 100 millions de cas par mois, et plus de 130 millions de cas en avril.

Sur le nombre total de menaces, le logiciel publicitaire est la forme la plus répandue d’attaque non malveillante, avec 132 803 729 cas détectés, suivi par le cheval de Troie, avec 118 492 129 cas et le virus, avec 103 324 596 cas.

Le nombre de détections de logiciels publicitaires a dépassé les 40 millions en avril, soit deux fois plus que n’importe quel autre mois de l’année.

Les logiciels publicitaires font partie des actes malveillants les plus répandus dans le monde, avec les chevaux de Troie, les virus et les virus heuristiques. Un logiciel publicitaire (publiciel) est un programme qui affiche des bannières publicitaires et/ou des pop-ups sur des appareils sans autorisation.

5 000 pop-ups intempestives vues chaque jour

Chaque jour, nous sommes assaillis de publicités en ligne. Les rapports d’Avira montrent que nous voyons chaque jour près de 5 000 pop-ups intempestives.

Les logiciels publicitaires se distinguent cependant des annonces intégrées aux produits, des bannières intégrées aux applications et des annonces de service de la manière suivante :

  • Le logiciel, qui affiche les annonces, a été installé sans votre consentement explicite (souvent inaperçu lors du processus d’installation).
  • Le logiciel publicitaire pirate votre navigateur et vous redirige vers des sites Web tiers.
  • Les informations sensibles relatives à vos habitudes de navigation et d’achat sur le Web sont collectées à votre insu et sans votre consentement.

En effet, comme nous étions enfermés chez nous à cause de la pandémie de Covid-19, nous avons peut-être été plus ciblés que d’habitude par des attaques de logiciels publicitaires.

Les conséquences des logiciels publicitaires comprennent le ralentissement de votre ordinateur, le monopole de votre bande passante, la violation de votre vie privée et le risque de vous rediriger vers des sites Web malveillants.

Avira a récemment lancé la nouvelle édition de Avira Free Security : une solution intégrée de sécurité, de protection de la vie privée et d’optimisation des performances en un clic. Cette solution de sécurité bloque les publicités intempestives et protège les utilisateurs contre les tiers qui tentent de suivre leur activité sur internet.

Avira Free Security est une solution entièrement gratuite, dont les fonctionnalités et les performances peuvent être encore améliorées grâce à différentes options premium.

Cet article est également disponible en: EspagnolItalienPortugais - du Brésil

Content Manager
Former journalist. Storyteller at heart.