Brainprints could become your next ultimate password, brainprint, empreinte cérébrale

L’empreinte cérébrale pourrait bien être votre prochain mot de passe

Les chercheurs utilisent actuellement les « ondes cérébrales » ou brainprints pour créer le mot de passe parfait. Les schémas uniques de l’activité de votre cerveau pourraient bien devenir vos prochains mots de passe inpiratables. Vous avez tendance à oublier vos mots de passe ? Ou même quel doigt vous avez utilisé pour l’identification par empreinte digitale ? Et si vous pouviez déverrouiller votre ordinateur rien qu’en scannant votre cerveau ? C’est tout à fait possible. En effet votre cerveau réagit toujours de la même façon à des mots précis, et cela n’est plus du domaine de la théorie : des chercheurs espagnols et britanniques ont réussi à tester les possibilités des ondes cérébrales et ouvrent la voie pour cette nouvelle technologie.

Comment fonctionnent les ondes cérébrales ?

Blair C. Armstrong, scientifique, et ses collègues du Basque Center on Cognition, Brain and Language (BCBL) ont effectué le test sur 45 personnes. L’équipe de chercheurs avait déjà détecté en 2015 que les cerveaux de ces « probands » réagissaient différemment aux mêmes mots. Dans ces tests, l’équipe a utilisé des sigles comme DVD ou FBI par exemple. Les réactions cérébrales différentes des personnes ont permis au système d’identifier leur identité avec un taux de réussite de 94 %. L’équipe a concentré ses recherches sur la zone du cerveau responsable de la reconnaissance et de la lecture des mots.

New Scientist, plateforme pour les nouvelles technologies, suggère dans un article que cette technologie pourrait bien être utilisée dans des systèmes de sécurité. Si les ondes cérébrales permettent d’identifier une personne alors peut-être avons-nous trouvé LE mot de passe parfait. Toutefois, même si le taux de réussite de 94 % paraît très bon, il n’est pas suffisant pour employer cette technologie dans la protection d’un ordinateur ou d’une pièce. Mais ces débuts semblent très prometteurs.

En 2016, une étude de Sarah Laszlo, chercheuse à l’Université de Binghamton, a été publiée. Dans cette étude, Sarah Laszlo explique que son équipe a réussi à atteindre des taux d’identification de 100 %. Pour cela, elle a mesuré les ondes cérébrales de 50 personnes qui devaient chacune regarder 500 photos à la suite, par exemple une photo d’un bateau, du mot casse-tête, d’un morceau de pizza ou de l’actrice Anne Hathaway.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs tentent d’utiliser les ondes cérébrales uniques dans des expériences comme éléments potentiels permettant d’identifier des personnes. Selon New Scientist, ce genre d’identification biométrique ne permettrait pas seulement d’identifier une personne pour une demande de mot de passe, mais il permettrait aussi de la suivre en permanence.

Conclusion

Bien que cette technologie ait l’air prometteuse, elle n’en est encore qu’à ses débuts. Mais dès que les ondes cérébrales pourront être utilisées sur le marché, elles supplanteront sûrement les empreintes digitales et scanners d’iris actuellement utilisés. Après tout, comment subtiliser vos ondes cérébrales ? À l’heure actuelle, il faut encore des électrodes ou d’autres outils similaires pour pouvoir mesurer les ondes cérébrales d’une personne. Néanmoins, cette technologie changera sûrement notre perception et le champ d’application général de la biométrie. Les années à venir promettent d’autres nouvelles passionnantes à ce sujet.

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

Hey, I'm István and the Social Media Manager @Avira. Find all of my blog articles here and I hope you enjoy & share them. Stay up-to-date and connect with Avira on Twitter, Facebook, Instagram, and YouTube. Follow this blog with Bloglovin.