backup, sauvegarde

Devenez champion de la sauvegarde

Tous ceux qui détiennent un outil informatique, qu’il s’agisse d’un smartphone, d’une tablette, d’un PC ou encore d’un ordinateur portable, possèdent également des données inestimables à leurs yeux. Et quand je dis « tous ceux », je veux plutôt dire tout le monde.  Jusque là, rien d’anormal ! Le bémol dans cette affaire étant que vous pourriez être fort chagriné si vous veniez à perdre ces données que vous chérissez tant. Malheureusement, les façons de les perdre ne se comptent plus de nos jours, entre les catastrophes naturelles (il suffit de penser à la saison des ouragans aux États-Unis, aux inondations récentes qui ont submergé l’Allemagne, etc.), les problèmes techniques tels qu’une panne matérielle courante ou l’attaque d’un rançongiciel, la perte de votre appareil,… je pourrais continuer à en détailler la liste mais je pense que vous voyez ce que je veux dire. La meilleure façon d’éviter les pertes consiste à sauvegarder régulièrement ses données. Si ceci était encore une corvée il y a quelques années (oui, je vous vois encore avec vos disquettes 3,5 » !), ceci est fort heureusement devenu un jeu d’enfants de nos jours. Mais voyons ensemble les options qui s’offrent à vous en matière de sauvegarde.

Comment effectuer une sauvegarde

Ceci tombe en fait sous le sens :

  • Choisissez le support sur lequel vous souhaitez sauvegarder vos données (voir ci-dessous « Où effectuer sa sauvegarde »).
  • Sélectionnez les données que vous souhaitez sauvegarder. L’appareil complet, y compris son système d’exploitation ? Seulement quelques images et fichiers personnels ? L’ensemble de vos données utiles pour votre travail ? Vos programmes et leurs paramètres ? Assurez-vous de n’avoir rien oublié !
  • Après avoir cerné le contenu de votre sauvegarde, il vous reste à déterminer une façon de procéder. Allez-vous sauvegarder vos fichiers manuellement ou suivant un plan programmé à l’avance ? La dernière option présente l’avantage de réduire les efforts à fournir une fois le plan configuré, ce qui s’avère particulièrement utile si vous envisagez de sauvegarder plus d’une paire de fichiers personnels – car les sauvegardes sont effectuées automatiquement au sein des intervalles configurés !

Où effectuer sa sauvegarde

Ainsi, tout est prêt pour votre sauvegarde et vous n’avez plus qu’à décider de l’endroit où vous allez stocker toutes vos précieuses données. Il existe plus de possibilités que jamais auparavant, mais toutes ne sont pas adaptées à vos besoins.

CD, DVD et disques Blu-ray

Il y quelques années, sauvegarder ses fichiers sur l’un de ces disques était du dernier cri. Même si ceci n’était pas la pire des conceptions, elle n’est toutefois pas non plus la meilleure. À condition d’être manipulés dans les règles de l’art, ces supports sont sans aucun doute capables de stocker vos données pendant très longtemps, mais ils présentent aussi des inconvénients. Tout d’abord, leur volume est plutôt faible. Les CD peuvent stocker jusqu’à 700 Mo de données (et oui, pas un giga !), les DVD 4,7 Go et les disques Blu-ray 25 Go (une couche) ou 50 Go (double couche). Alors que ces derniers peuvent couvrir l’envergure de votre sauvegarde, ils posent le problème d’une extrême sensibilité et vulnérabilité pouvant conduire au « pourrissement des données » si le stockage est mal opéré. Si vous deviez opter pour ce type de support pour votre sauvegarde, assurez-vous de les conserver dans un endroit frais et sombre, à l’abri de la lumière directe.

Lecteurs flash

Ces appareils de stockage petits et maniables peuvent facilement stocker jusqu’à 256 Go de données. De plus volumineux sont également disponibles, mais ils sont difficiles à se procurer et hors de prix.

Depuis que les lecteurs flash sont devenus plus conviviaux, présentent de meilleures facilités de stockage et peuvent stocker un bon volume de données, ils ont gagné en popularité pour stocker des données. Si vous choisissez d’en utiliser un, n’oubliez pas qu’ils peuvent parfois arrêter de fonctionner très soudainement, sans raison quelconque. Juste comme ça, de but en blanc.

Disques durs ordinaires

« C’est dans les vieilles marmites, etc. » – cette option est toujours en tête quand il s’agit de trouver un endroit où stocker vos données de sauvegarde. Là où vous vous estimiez heureux de pouvoir stocker quelques gigaoctets autrefois, vous pouvez désormais stocker plusieurs téraoctets sur les disques durs actuels.

Qu’il s’agisse d’un simple disque dur externe ou d’un lecteur NAS à part entière, ils vous permettent de tout stocker à la volée. Leur prix d’achat est plus qu’abordable : comptez 50 € pour pouvoir profiter de plusieurs téraoctets de stockage de données. L’inconvénient de cette solution : comparé aux autres options, un disque dur externe ordinaire de 3,5 » est immense.

Si vous optez pour cette option, vous devrez sans doute remplacer les lecteurs après quelques années pour vous assurer qu’ils ne tombent pas en panne en cours d’utilisation.

Dans le Cloud

Ah, ce Cloud omniprésent. Dans les faits, ce n’est rien d’autre que le bon vieux web drapé d’une nouvelle robe affriolante. Votre sauvegarde est transférée vers un quelconque serveur en ligne et vous pouvez y accéder depuis n’importe-où, généralement sans rencontrer de problème. C’est une solution plutôt conviviale, notamment car vous ne devez plus vous soucier du bon fonctionnement de votre appareil de sauvegarde. Quelqu’un d’autre s’en chargera à votre place.

Même si cette option semble très pratique, il convient néanmoins de prendre tout une série d’aspects en considération :

  • Vous devrez probablement vous acquitter d’une redevance pour pouvoir conserver votre espace de Cloud en ligne, généralement sur une base mensuelle. Le tarif dépend de votre fournisseur de Cloud.
  • Confidentialité : suivant l’importance de cette question à vos yeux, jetez un coup d’œil aux directives nationales et de l’entreprise en matière de confidentialité.
  • Vos données sont « externalisées », ce qui signifie qu’elles peuvent tomber entre les mains des cybercriminels bien plus facilement que si vos données étaient conservées sur un lecteur hors ligne séparé.

 

C’est tout ! Ce survol a priori superficiel de la question devrait au moins vous offrir une idée des choix à opérer lorsque vous vous apprêtez à effectuer une sauvegarde. Penchez-vous réellement sur la question et portez votre choix sur la solution qui vous semble la plus appropriée.

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

PR & Social Media Manager @ Avira |Gamer. Geek. Tech addict.