It started with a phish - and ended with over 1 billion Euro

Ça a commencé par du hameçonnage et ça s’est terminé avec plus d’un milliard d’euros

Le cerveau des opérations à l’origine des attaques malveillantes Carbanak et Cobalt vient d’être arrêté en Espagne. Son gang et lui sont suspectés d’avoir mis en place un système de vol dans les banques qui a causé plus d’un milliard d’euros de pertes au cours des 5 dernières années. Et ce montage était d’une envergure internationale. D’après les premières estimations, les actions du gang auraient touché des institutions financières dans plus de 40 pays d’Europe et d’Asie, récoltant plus de 10 millions d’euros à chaque casse. Pour retrouver ces criminels, les agents de la Police nationale espagnole ont reçu l’aide d’Europol, du FBI américain et des autorités roumaines, moldaves, biélorusses et taïwanaises, ainsi que de sociétés de cybersécurité privées.

Au départ, un simple e-mail d’hameçonnage

Outre la démesure des sommes récoltées, ce système de vols se caractérise aussi par ses débuts discrets, à savoir des e-mails d’hameçonnage bien ficelés.

Ceux-ci étaient envoyés à des employés de banque et contenaient une pièce jointe malveillante reproduisant la communication de sociétés légitimes. Dès lors que la victime cliquait ou téléchargeait la pièce jointe, ce logiciel malveillant permettait aux cybercriminels de prendre contrôle à distance de l’appareil. À partir de là, ils s’immisçaient sur le réseau interne de la banque et infectaient les serveurs contrôlant les distributeurs automatiques. Au cours des cinq années durant lesquelles ce gang a pu voler les banques sans se faire prendre, leur logiciel malveillant a reçu deux mises à jour majeures, développant par là même, la portée géographique du système.

Europol vient d’arrêter le cerveau des opérations à l’origine d’un casse d’un milliard d’euros. Et tout a commencé par du #hameçonnage. #phishing

Tweet

Trois voies pour réussir leur coup

La police a fait état de trois façons différentes pour les criminels de dérober l’argent des banques.

  • Reprogrammation des DAB : certains distributeurs des banques étaient reprogrammés pour distribuer des espèces à certaines heures et dans certains lieux. Il suffisait alors à un membre du gang d’attendre devant le distributeur qu’il « recrache » les billets.
  • Réseau de paiement électronique : l’argent était transféré à partir de plusieurs comptes vers des comptes contrôlés par les cybercriminels puis retiré.
  • Modification de la base de données : les soldes des comptes étaient modifiés et le gang envoyait certaines personnes retirer physiquement les fonds.

Ces profits étaient ensuite blanchis via diverses crypto-monnaies et cartes prépayées tandis que les criminels faisaient des achats à forte valeur comme des propriétés et des voitures. Le démantèlement de ce réseau est la première coopération entre la Fédération bancaire européenne et Europol. Et ce n’est sans doute pas la dernière.

Astuces pour reconnaître l’hameçonnage

Voici donc des astuces pour déjouer les tentatives d’hameçonnage :

  • Méfiez-vous des offres trop alléchantes ! Les e-mails prometteurs de trop bonnes affaires ou d’argent facile sont généralement frauduleux.
  • Repérez fautes d’orthographes et mots clés ! Les pirates sont souvent des cancres en matière d’orthographe. Attention aux divers « Cher client » ou « Mettre à jour mon compte ».
  • Vérifiez la cohérence ! Vérifiez que la signature correspond bien au nom de l’expéditeur.
  • Pointez avant de cliquer ! Survolez les liens avec le pointeur de la souris pour visualiser l’URL. Correspond-elle au site de destination attendu ? Le site Internet est-il correctement orthographié ?

Pour plus d’informations…

…regardez notre vidéo et abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Veuillez accepter les cookies de personnalisation pour regarder cette vidéo.

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

As a PR Consultant and journalist, Frink has covered IT security issues for a number of security software firms, as well as provided reviews and insight on the beer and automotive industries (but usually not at the same time). Otherwise, he’s known for making a great bowl of popcorn and extraordinary messes in a kitchen.