protection données

Cryptographie ou stéganographie, quel moyen pour sécuriser vos données ?

Définition de la cryptographie et de la stéganographie ?

Via les Smartphones, les ordinateurs et les tablettes, les informations transitent de plus en plus. Ces données représentent ainsi une opportunité pour les pirates en informatique qui multiplient les ingéniosités.

En complément d’une solution antivirus, vous pouvez vous essayer à la cryptographie qui pourra protéger vos fichiers, votre messagerie instantanée, vos emails ou encore les données de votre disque dur.

Le procédé est assez simple. L’information est modifiée, l’objectif consiste à le rendre incompréhensible. Le message est donc chiffré et il est impératif de posséder une clé pour pouvoir le décoder aisément.

Par conséquent, seul le propriétaire de celle-ci aura l’occasion de redonner le sens initial à une information.

La stéganographie vise aussi à protéger des données, mais la méthode est différente. Alors que la cryptographie cache le sens du message, cette nouvelle méthode dissimule totalement ce dernier. Elle repose ainsi sur le concept de la dissimulation.

Par conséquent, le message que l’on souhaite protéger sera masqué par un second message. Dans ce cas de figure, un individu lambda ne se rendra pas compte qu’une information est cachée s’il n’est pas le destinataire.

Les logiciels disponibles pour la cryptographie

Si ces techniques étaient auparavant mises en place de façon manuelle, elles ont désormais été transportées dans le numérique.

Il est assez facile de protéger des données avec la cryptographie ou la stéganographie, car des logiciels ont vu le jour.

Dans ce domaine, « Cryptozor » rencontre un certain succès depuis sa sortie en 2003. Il repose sur un algorithme tout en utilisant une clé de 128 bits ou de 1024 bits. Tous les fichiers même ceux dont la taille est conséquente pourront être protégés.

Ceux qui n’ont pas de connaissance en matière de chiffrement peuvent avoir recours à « Krypto Zone ». Il utilise un algorithme Triple DES avec une clé de 128 bits et il a la particularité d’être très facile à mettre en place grâce à une interface intuitive.

Même les novices pourront ainsi protéger les données et il a l’avantage d’être gratuit.

Si vous souhaitez protéger un disque dur, il faudra se diriger vers « Flash Crypt ». Ce programme possède de nombreuses fonctionnalités basées sur un cryptage 256 bits AES.

Les solutions pour employer la stéganographie

Ce procédé consiste à dissimuler un message dans une photo. Des logiciels sont également disponibles pour cette solution comme « JPEGX ». Il permet de cacher un texte dans un fichier JPEG. Il a l’avantage d’être portable et très facile d’utilisation.

En quelques clics, les données sont cachées dans une image et seul le destinataire pourra la décoder à l’aide d’une clé et du même logiciel.

Cette méthode est aussi employée par « ASCII2PIXEL » et ses compétences sont nombreuses. En effet, il pourra sur une photo de 1280 x 1024 pixels proposer jusqu’à 5 millions de caractères. Les possibilités sont donc multiples et appréciables.

Pour les internautes qui préfèrent le format GIF, le logiciel « Cameleon » comblera leurs attentes. Il dissimule un message à l’intérieur d’une photo animée avec le même concept.

Quelle méthode faut-il choisir ?

Les deux techniques sont très simples d’utilisation.

Petite différence, avec la cryptographie, n’importe quelle personne pourra constater qu’un message est caché, car la suite de chiffres et de caractères pourra interpeller. Par contre, avec la stéganographie, il est impossible de savoir si une photo comporte un texte.

Bien que pratique pour essayer de cacher certaines informations, ces logiciels ne vous assure pas une sécurisation optimale de vos données ou informations personnelles.

Il reste indispensable de se doter d’un antivirus efficace afin d’être certain de conserver votre vie privée.