Skip to Main Content

Comment effacer vos données personnelles sur internet ?

Pour certaines personnes, la confidentialité est uniquement une question de communication avec autrui. Toutefois, ces personnes oublient que cette notion est également liée aux méthodes de suivi et de surveillance en ligne. En effet, dans cette époque moderne, la mince frontière qui sépare notre identité physique de notre identité numérique peut être très floue.

Il suffit de voir combien nous aimons tous publier sur les réseaux sociaux des choses qui occupent une place très importante dans notre vie quotidienne. Les achats en ligne, la recherche d’un emploi, la banque en ligne, les réseaux sociaux, etc. De nos jours, il est difficile de rester complètement hors ligne et, au vu de l’étendue du problème, la confidentialité numérique est plus importante que jamais.

Mais que se passe-t-il lorsque des informations personnelles que nous n’avions pas l’intention de partager avec le monde se retrouvent sur internet ? Que se passe-t-il lorsque l’une des plateformes que nous utilisons fait l’objet d’une cyberattaque et que les informations soustraites sont rendues publiques ? Ou encore, lorsqu’un vieux forum que nous avons consulté pendant des années contient encore nos informations personnelles ou des photos embarrassantes qui pourraient nous causer des problèmes ? On dit qu’internet possède une mémoire d’éléphant, mais en réalité, elle est encore plus importante que cela. Or, si personne ne se charge d’effacer cette mémoire, il est probable que les informations conservées dans le monde virtuel y restent pour toujours. Alors, est-il possible de supprimer toutes les informations personnelles présentes sur internet ?

La réponse courte est non, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire. Des mesures existent pour permettre de réduire considérablement la quantité des données personnelles présentes sur internet. Celles-ci peuvent ainsi nous assurer une protection importante contre le vol d’identité, la violation de la confidentialité, les harceleurs en ligne et d’autres menaces numériques.

Comment effacer ses données du web ?

1. Commencez par effectuer une recherche rapide sur Google

La meilleure façon de découvrir les informations qui doivent être effacées est d’identifier celles auxquelles d’autres utilisateurs ont également accès. Recherchez votre prénom et votre nom sur Google, entre guillemets, afin d’obtenir uniquement les résultats pertinents. Si l’association de votre prénom et de votre nom est courante, ajoutez à la recherche votre ville ou votre emploi. Vous pouvez également effectuer cette même recherche avec votre numéro de téléphone ou votre adresse électronique.

Comme vous pourrez vous en rendre compte, les résultats des moteurs de recherche peuvent montrer de nombreuses informations personnelles sur de multiples sites internet, pages de réseaux sociaux, d’informations et même des images conservées dans le cache. Cependant, vous pouvez demander à Google d’exclure les résultats qui contiennent vos informations personnelles en envoyant une demande de suppression de contenu. Cette mesure n’est pas garantie à 100 %, mais Google essaiera de supprimer vos données de ses résultats, réduisant ainsi la probabilité que des utilisateurs web vous trouvent via des moteurs de recherche.

Profitez de cette occasion pour consulter la page de votre compte Google. Vous trouverez un ensemble de paramètres destinés à optimiser la confidentialité, à réduire la collecte de données ou à supprimer définitivement celles-ci des systèmes de fichiers de Google. Par exemple, depuis le Dashboard, vous pouvez vérifier si Google enregistre l’historique de vos recherches, votre localisation, vos contacts, et afficher les applications téléchargées depuis le Play Store ou encore les commentaires laissés sous les vidéos vues sur YouTube. Vous pouvez toujours interdire à Google d’enregistrer vos recherches ou l’historique de vos positions en accédant aux paramètres de votre compte.

2. Supprimez les comptes en ligne obsolètes ou inutilisés

Il est facile d’oublier d’anciens comptes en ligne auxquels on n’a pas accédé depuis des années, voire des décennies. Si vous ne les avez pas retrouvés en effectuant une recherche sur Google, réfléchissez aux réseaux sociaux sur lesquels vous avez créé des profils. Hormis les plus utilisés tels que Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram, avez-vous d’autres comptes publics sur des sites tels que Tumblr, MySpace ou Reddit ? Sur quels sites vous êtes-vous enregistré pour effectuer des achats en ligne ? Une fois identifiés, accédez aux paramètres de chacun de ces comptes et cherchez l’option qui vous permet de les désactiver ou de les supprimer. Selon le compte, cette option peut se trouver sous Sécurité ou Confidentialité. Si vous rencontrez des problèmes avec un compte, tentez de rechercher en ligne « Comment supprimer » suivi du nom du compte que vous souhaitez suspendre. De plus, si pour une quelconque raison vous ne parvenez pas à désactiver un profil, supprimez les informations contenues dans celui-ci ou remplacez-les par des données aléatoires, différentes de vos données réelles.

3. Supprimez les publications, les commentaires et les discussions obsolètes des forums

Aussi, n’oubliez pas les traces que vous avez pu laisser sur des sites internet sous forme de commentaires, de discussions et de publications sur des forums : elles peuvent toutes être retrouvées via Google, en particulier si votre nom d’utilisateur correspond à votre nom et votre prénom. Si vous ne trouvez pas l’option spécifique pour effacer ces données, il sera difficile de les supprimer, car il n’existe pas de procédure standard pour supprimer des commentaires sur un forum ou un article. Votre seule option sera de contacter le propriétaire du site internet et de demander la suppression de votre commentaire.

4. Fermez vos comptes de messagerie électronique

L’e-mail est le moyen de communication le plus répandu au monde, et les adresses électroniques sont utilisées pour toutes sortes de transactions numériques, y compris les services bancaires en ligne. Il est important de savoir qu’il ne suffit pas d’arrêter d’utiliser un compte de messagerie électronique pour que celui-ci soit supprimé. Si vous laissez un compte de messagerie ouvert et que vous ne le contrôlez pas, vous pourriez être piraté sans même vous en rendre compte.

Avant de fermer ce compte, vérifiez que vous avez téléchargé et enregistré toutes vos anciennes données, car vous ne savez jamais quand vous pourriez avoir grandement besoin des archives d’anciennes conversations. Cependant, n’oubliez pas que si vous fermez un compte, vous ne pourrez plus utiliser les services auxquels ce compte est associé. Veillez donc à identifier tous ces services et à les désactiver avant de fermer le compte de messagerie électronique.

5. Supprimez toutes les applications inutiles de votre téléphone ou de votre tablette

En général, le téléchargement d’une application est la porte ouverte à toute une série de problèmes liés à la confidentialité et, souvent, les entreprises font tout pour inciter ou obliger les utilisateurs à les télécharger. Par exemple, Facebook rend difficile l’envoi de messages depuis un smartphone si son application Messenger n’est pas installée. En effet, de nombreuses applications mobiles présentes sur le téléphone ou la tablette collectent des informations importantes concernant nos habitudes numériques, mais pas uniquement : notre nom, notre adresse électronique, les sites internet sur lesquels nous passons le plus de temps ou encore notre position géographique. Ces informations peuvent faire l’objet d’une violation, d’une divulgation ou d’un vol. Or, si elles se retrouvent entre les mains d’un escroc, nos comptes bancaires peuvent également être compromis.

Si vous n’êtes pas sûr de la fiabilité d’une application, consultez les conditions d’utilisation ainsi que la politique de confidentialité afin de savoir quelles informations sont collectées, la raison de leur collecte et comment elles peuvent être protégées, conservées et partagées. Si vous ne souhaitez pas que l’application les conserve, essayez de les supprimer vous-même ou demandez au fournisseur de l’application qu’il le fasse.

Sachez que la désinstallation d’une application sur un appareil ne signifie pas obligatoirement que vos informations personnelles seront supprimées par le développeur de l’application.

6. Supprimez les données de votre appareil

Les informations personnelles, notamment les sites internet consultés, les mots de passe, les images et les fichiers de la mémoire cache, ne sont pas conservées uniquement sur internet, mais également dans l’historique du navigateur. Si un pirate informatique obtient l’accès à votre appareil, il pourrait être en mesure d’utiliser ces informations. Toutefois, il est assez facile d’en nettoyer la majeure partie. Videz régulièrement l’historique de votre navigateur, effacez les cookies et installez un logiciel de sécurité qui protégera votre confidentialité en ligne.

7. Pour une suppression rapide, faites appel à un service

Il existe par ailleurs différents services payants qui permettent de supprimer vos informations personnelles qui se sont répandues sur internet au fil du temps. Par exemple, DeleteMe est un service avec abonnement qui contrôle la publication de vos données personnelles, mais supprime également du web des informations telles que les noms, les adresses actuelles et anciennes, les données de naissance et les noms d’utilisateur.

Et ce n’est pas tout. Ce service peut également empêcher que vos informations personnelles apparaissent dans les résultats de recherche et peut les éloigner des plateformes telles que les bases de données de recherche de personnes.

Il vous faudra autoriser le service à accéder au compte de messagerie électronique utilisé pour l’inscription sur différents sites et lui permettre d’envoyer des e-mails. Ce service peut être interrompu à tout moment et, même s’il n’est pas utilisé dans le but prévu, DeleteMe peut fournir une image précise de toutes les données collectées ou les inscriptions effectuées avec votre adresse de messagerie électronique.

Nous sommes tous responsables des informations que nous partageons en ligne, mais cela ne doit pas signifier qu’une fois publiées, celles-ci doivent obligatoirement y rester. Dénicher les anciens comptes et publications qui peuvent compromettre notre sécurité demande du temps et des efforts. Cependant, le nettoyage des informations personnelles sur le web pourrait nous apprendre à sélectionner avec plus de soin ce que nous voulons partager dans le monde virtuel.

Cet article est également disponible en: EspagnolItalienPortugais - du Brésil