Avira vs Freemium(dot)com : nous vous protègerons contre les PUA

La décision de justice fait ainsi jurisprudence pour les entreprises de cybersécurité comme Avira qui cherchent à protéger leurs consommateurs de l’injection publicitaire, des logiciels malveillants et des téléchargements involontaires introduits par des entreprises d’installation telles que Freemium.

L’un des principaux investisseurs de Freemium, ProSiebenSat.1 Media AG, héberge un ensemble de sites de jeux et de téléchargement qui utilisent tous le logiciel d’installation de Freemium pour gagner de l’argent sur les téléchargements des produits qu’ils proposent. Comme autre exemple, nous pouvons citer le portail de téléchargement Computerbild.de d’Axel Springer, qui fonctionne sur le même principe. Notre logiciel antivirus détecte et signale les téléchargements involontaires au moyen d’un avertissement de sécurité. Ceci a amené Freemium à envoyer une lettre de cessation et d’abstention à l’encontre d’Avira GmbH, dénonçant des pratiques anticoncurrentielles et exigeant que nous ne soyons plus autorisés à bloquer les téléchargements.

Les tribunaux ont rejeté cette demande.

Selon les termes de la décision de justice, notre logiciel antivirus est autorisé à continuer d’émettre une alerte de sécurité signalant ces téléchargements comme « applications potentiellement indésirables » (PUA), conformément aux politiques de sécurité que nous avons récemment publiées. L’entreprise Freemium s’est vu refuser l’ordonnance de cessation et d’abstention et, en tant que partie perdante, a été condamnée à prendre en charge l’intégralité des frais de justice.

« Cette décision constitue une avancée juridique majeure dans la protection des consommateurs contre l’installation abusive de logiciels indésirables sur leur ordinateur », explique Travis Witteveen, directeur général d’Avira GmbH. « Plus tôt dans l’année, nous avons établi des directives claires qui définissent les comportements de logiciels contraires à l’éthique et qui décrivent ce que notre logiciel de sécurité bloque. Nous croyons en la légitimité du “Freemium” et des modèles d’entreprise financés par la publicité, mais ces derniers doivent rester transparents et opérer une implémentation conforme à l’éthique. »

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

Avira souhaite que ses clients vivent 'libérés' des spywares, phishing, virus et autres menaces basées sur internet. La société a été créée il y a 25 ans sur la promesse de son fondateur Tjark Auerbach de « concevoir un logiciel qui réalise de belles choses pour mes amis et ma famille ». Plus de 100 millions de consommateurs et de petites entreprises font maintenant confiance à l'expertise d'Avira en matière de sécurité et à son antivirus primé, faisant de l'entreprise le numéro deux mondial en termes de parts de marché.