Avira Scout: Does Usability = Security?, Benutzerfreundlichkeit, Convivialité, Fruibilità

Avira Scout : et si convivialité = sécurité ?

L’autopilote d’Avira Scout possède un bouton qui vous permet de changer de mode et de sélectionner celui qui vous convient le mieux : « Confort » ou « Sécurisé »

Que recoupent ces paramètres ? 

Laissez-nous d’entrée de jeu vous rassurer : tant le paramètre « Sécurisé » que le paramètre par défaut « Confort » vous apportent de sérieux avantages en termes de sécurité et de confidentialité.

scout_pilot_smallLe « Mode confort » englobe des fonctionnalités de confort supplémentaires et comprend autant de fonctionnalités de sécurité et de confidentialité que possible sans nuire à votre confort ou bloquer de contenu. Nous collectons également quelques statistiques utilisateur anonymes pour optimiser la convivialité du produit.

Le « Mode sécurité » apporte seulement quelques fonctionnalités confort en synergie avec notre approche de la sécurité et de la confidentialité. Il comporte davantage de fonctionnalités de sécurité et de confidentialité que le mode confort, et peut en théorie bloquer certains contenus. Aucune statistique d’optimisation de la convivialité n’est collectée. Évidemment, ce mode est plus sécurisé que le mode confort au final.

Je vous suggère de tester les deux modes par vous-même. Optez pour le mode de sécurité qui vous semble le plus approprié et qui n’interfère pas avec vos habitudes de navigation. Vous pouvez basculer entre les deux modes à tout moment.

Nous vous proposerons toujours un moyen simple de vérifier la teneur des paramètres que ces modes mettent en avant. Les paramètres actuels sont répertoriés au bas du menu.

Transparence et contrôle

L’autopilote sera scindé en deux parties :

  • une interface utilisateur minimaliste et simple d’utilisation qui permet de sélectionner le mode actuel.
  • une composante plus détaillée, accessible par le biais du menu.

« En quoi pourrais-je avoir besoin de toutes ces informations si les deux modes de sécurité couvrent d’ores et déjà pratiquement tout ? », pourriez-vous demander. Et bien, la transparence nous importe autant que la convivialité. Outre ceci, il convient de rendre le contrôle à l’utilisateur : car il s’agit de VOTRE ordinateur et de VOS données, donc c’est à VOUS d’être aux manettes. Les modes de sécurité de l’autopilote sont optimisés pour les cas d’utilisation spécifiques qui reflètent nos connaissances en matière de sécurité. Mais tout savoir sur la sécurité ne fait pas de nous des experts quant à vos habitudes de navigation.

C’est pourquoi nous présenterons toujours les paramètres précis induits par nos modes (mais pas systématiquement sur le premier écran du menu, car le nombre de paramètres est appelé à croître). Et pour couronner le tout, vous pourrez bientôt écraser notre configuration par défaut si celle-ci n’entre pas en adéquation avec votre façon d’utiliser Internet.

Convivialité et sécurité ne font qu’un !

Snowden a bien failli voir sa mission ne pas aboutir. Pourquoi ? Pour une question de convivialité.

Snowden souhaitait nouer le contact avec Glenn Greenwald et Laura Poitras (les deux étant des journalistes) pour organiser la fuite de ses documents. Il comptait mettre à profit le système de chiffrement de messagerie PGP permettant de contourner la NSA. PGP était conçu pour des pros de l’informatique, car pratiquement aucun autre groupe d’utilisateurs ne se souciait du chiffrement de la messagerie avant l’affaire Snowden.

Dans ce temps-là, la convivialité se réduisait à rédiger une documentation pour toutes les bascules de ligne de commande. Si ceci peut parfaitement me convenir, il en est probablement rien pour beaucoup d’autres personnes.

Snowden a donc créé une vidéo (en tant qu’utilisateur anonyme sur YouTube) tentant d’expliquer l’utilisation de PGP à Glenn Greenwald. Ce fut un échec sur toute la ligne. Greenwald n’a même pas réussi à visionner la vidéo jusqu’au bout ! Imaginez comme les choses seraient différentes aujourd’hui si Greenwald avait baissé les bras face à Snowden simplement parce que le système de chiffrement de la messagerie PGP péchait par manque de convivialité.

En ce qui nous concerne, nous ne laisserons pas un manque de convivialité vous mettre des bâtons dans les roues et vous empêcher de profiter pleinement de votre navigateur : vous comprenez désormais sans doute un peu mieux pourquoi ceci constitue l’une des fonctionnalités majeures de sécurité.

Au fait, vous pouvez consulter toute l’histoire de l’affaire Snowden/Greenwald par ici. Si ce sujet vous passionne, ne manquez pas de visionner l’interview « spectaculaire » 31C3 « Crypto Tales from the Trenches »

Quelles sont les perspectives ?

Nous collectons d’ores et déjà des idées concernant un troisième mode : nous le désignons en interne par « mode parano ». 😉 Restez à l’écoute.

Au fait : nous serions ravis de recueillir vos impressions après avoir utilisé Avira Scout pendant quelques jours grâce au lien figurant dans le coin inférieur droit. Merci !

TL;DR:

Simple comme bonjour ET sécurité

Thorsten Sick

 

N.B. : cet article concerne la version du navigateur Avira Scout pour Windows, Mac et Linux.

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

I use science to protect people. My name is Thorsten Sick and I do research projects at Avira. My last project was the ITES project where I experimented with Sandboxes, Sensors and Virtual Machines. Currently I am one of the developers of the new Avira Browser