Applications populaires : peut-on réellement s’y fier ?

La confidentialité sur Internet fait partie des préoccupations du moment. Peu cependant sont tout à fait conscients de la manière dont leurs informations les plus intimes sont exposées au travers des applications qu’ils ont si aisément téléchargées sur leurs appareils mobiles. La plupart de ces applications sont si populaires que personne ne se pose en réalité la question du bien fondé de leur accorder tant d’autorisations.

En autorisant l’accès à nos informations à ces applications, nous renonçons à toute confidentialité et augmentons notre vulnérabilité face aux logiciels malveillants. Est-il seulement possible d’analyser simplement ces risques sans passer chaque application au peigne fin ?

Tout savoir de vos applications

Oui. C’est exactement le rôle du Gestionnaire de confidentialité (disponible dans sa version bêta) d’Avira Free Antivirus pour Android. Celui-ci analyse le facteur de risque associé à chaque application de votre smartphone et classe ensuite les applications par niveau de risque : élevé, moyen ou faible. Il vous permet également de sélectionner si une application peut être considérée comme fiable ou non, indépendamment du niveau de risque identifié, sur la base du nombre de téléchargements et de la réputation de son éditeur.

Voici l’analyse effectuée par le Gestionnaire de confidentialité concernant les risques d’atteinte à la confidentialité de cinq applications pour smartphones parmi les plus populaires.

LinkedIn

– Détermine votre emplacement exact (à l’aide des coordonnées GPS ou du réseau mobile).

– Peut affecter l’utilisation de la batterie en prenant le contrôle de la fonction vibreur et en pénétrant le mode veille.

– Accède aux événements du calendrier et informations confidentielles, y compris aux messages envoyés par vos amis et collègues. L’application peut enregistrer les données, indépendamment du fait qu’elles puissent être confidentielles ou sensibles.

– Peut lire ou modifier le contenu de la carte SD.

– Peut créer des comptes, supprimer des comptes existants ou également identifier d’autres comptes présents dans les autres applications installées.

– Peut activer ou désactiver la synchronisation.

– Bénéficie d’un accès total au réseau et peut donc envoyer vos données sur Internet sans en demander l’autorisation.

– Peut lire le contenu de l’agenda du smartphone et d’autres données vous concernant, comme notamment la fréquence des vos appels, e-mails et communications avec d’autres personnes. Les logiciels malveillants peuvent rediriger ces contacts à votre insu.

– Peut modifier votre agenda et supprimer des coordonnées.

Instagram

– Peut effectuer des enregistrements audio à l’aide du microphone à tout moment, sans demander confirmation.

– Détermine votre emplacement exact (à l’aide des coordonnées GPS ou du réseau mobile).

– Peut affecter la batterie.

– Lit les informations de vos contacts et peut les envoyer à d’autres utilisateurs.

– Peut lire ou modifier le contenu de la carte SD.

– Peut utiliser l’appareil photo/la caméra à tout moment sans demander confirmation.

– Peut lire le contenu de l’agenda du smartphone et d’autres données vous concernant, comme notamment la fréquence des vos appels, e-mails et communications avec d’autres personnes. Les logiciels malveillants peuvent rediriger ces contacts à votre insu.

Skype

– Peut lire le contenu de l’agenda du smartphone et d’autres données vous concernant, comme notamment la fréquence des vos appels, e-mails et communications. Les logiciels malveillants peuvent rediriger ces contacts à votre insu.

– Autorise l’application à composer des numéros de téléphone en l’absence de requête spécifique. Ceci peut générer des coûts supplémentaires en cas d’infection par un logiciel malveillant.

– L’application peut effectuer des enregistrements audio à tout moment, sans demander confirmation.

– L’application peut également réaliser des photos et des vidéos à l’aide de l’appareil photo, sans demander confirmation.

– Peut lire et supprimer les SMS et MMS sans que vous les ayez lus au préalable.

– Peut lire et modifier l’agenda.

WhatsApp

– Peut lire le contenu de l’agenda du smartphone et d’autres données, comme notamment la fréquence des vos appels, e-mails et communications. Les logiciels malveillants peuvent rediriger ces contacts à votre insu.

– L’application peut effectuer des enregistrements audio à l’aide du microphone à tout moment, sans demander confirmation.

– L’application peut également réaliser des photos et des vidéos à l’aide de l’appareil photo, sans demander confirmation.

– Peut lire et supprimer les SMS et MMS sans que vous les ayez lus au préalable.

– Peut lire et modifier l’agenda.

Shazam

– Peut effectuer des enregistrements audio à l’aide du microphone à tout moment, sans demander confirmation.

– Peut également réaliser des photos et des vidéos à l’aide de l’appareil photo, sans demander confirmation.

Alors, quel est votre degré d’exposition ?

L’analyse de ces cinq applications populaires dépeint un tableau très clair : vous êtes réellement très exposé. Cela vous pousse à vous demander ce qu’il en est de toutes ces autres applications sur votre téléphone et si toutes les permissions que vous leur avez accordées sont réellement liées à leur fonctionnalité. Vous avez toujours la possibilité de les désinstaller. À vous de choisir : c’est votre vie privée qui est en jeu.

Cet article est également disponible en: AnglaisItalien