Digital Detox - Disconnect to reconnect, digitale Entgiftung, détox numérique, disintossicazione digitale

5 conseils pour une détox numérique réussie

Ma dépendance quoi ? Détox numérique. Cela commence toujours de la même façon : toujours plus d’iPhones, d’iPads, de Facebook, de Twitter et de WhatsApp. Dès lors que nos visages s’illuminent de la lumière bleutée de l’écran, une évidence s’impose : l’heure du sevrage a sonné. Ce que l’on appelle détox numérique est précisément censé vous aider à surpasser votre addiction aux appareils électroniques.

D’où nous vient la notion de « détox numérique » ?

La tendance à un mode de vie plus « pur » et naturel se poursuit. Nous lisons des manuels pour nous aider à mieux dormir et utilisons des cosmétiques bio pour nous rapprocher de la nature. La provenance de notre alimentation devient une obsession et nous nous fions aux derniers gadgets de l’IdO pour améliorer nos performances sportives. La « détox numérique », qui nous vient des États-Unis (de Californie, pardi ;-)), propose un détachement organisé des appareils numériques. Ces dernières années, les camps de détox numérique ont poussé comme des champignons et certains vont jusqu’à payer 600 USD et plus pour y prendre part !

En quoi consistent exactement ces camps de détox numérique ?

Ces camps consistent à mettre les appareils numériques de côté : il y est strictement interdit de les utiliser. Les participants prennent part à des activités organisées, pratiquent le yoga, s’inscrivent à des cours de peinture, organisent des jeux collectifs, voire se mettent littéralement à nu pour se reconnecter avec la réalité. Le principe, dans ce dernier cas, étant de réunir une vingtaine de personnes sous une tente dans leur plus simple appareil et de les inciter à partager leurs complexes physiques. Jusqu’à présent, ces camps ont principalement attiré un public féminin, ce qui peut représenter une opportunité plutôt intéressante pour les hommes célibataires. 😛

Mais il est nul besoin de dépenser tant ou de vous dévêtir pour vous défaire de vos dépendances numériques. Il existe bien des mesures simples que vous pourrez prendre de vous-même. Ne tentez pas de toutes les appliquer à la fois. Essayez plutôt de changer vos habitudes petit à petit.

Voici 5 conseils pour vous sevrer de votre dépendance numérique et vous recentrer sur le plus important : votre propre personne

1) Établissez deux listes

Commencez par créer deux listes : dans la première, listez tous vos gadgets, afin de quantifier votre addiction à la technologie. Dans la seconde, listez tout ce que vous aimez faire dans la vie, mais que vous ne parvenez pas à faire actuellement. Réalisez-vous déjà tout ce que vous pourriez effectuer si vous n’aviez pas à vérifier les derniers tweets et autres actualités sur votre flux Facebook ? Si tel n’est pas le cas, limitez le temps consacré chaque jour à vos appareils et vous aurez plus de temps pour vos activités plus importantes. Et oui, c’est peut-être là le conseil le plus difficile à réaliser.

2) Plus d’e-mails après 19 h

Le principe est très simple : ne consultez plus votre messagerie professionnelle après 19 h (OK, vous figurez sur la liste des contacts d’urgence). Si cela ne fonctionne pas auprès de votre employeur, essayez de vous mettre d’accord sur un horaire passé lequel vous n’avez plus à consulter vos messages. Votre santé physique et mentale pourrait bien intéresser votre employeur aussi, après tout.

3) Interdisez les appareils numériques à table

Faites du dîner un moment sacré ! Il signe la fin de votre journée de travail. Vous devez également penser à d’autres choses que votre travail : rien de tel pour cela que d’échanger avec vos proches. Rien ne perturbe davantage une conversation que d’avoir les yeux rivés sur son smartphone.

4) Instaurez des week-ends sans portable

Éteignez vos appareils mobiles le samedi, le dimanche ou carrément tout le week-end ! Vous serez surpris du temps gagné pour vos autres activités.

5) En vacances, placez votre portable dans le coffre-fort de l’hôtel

Les vacances, c’est avant tout du temps libre. Lorsque vous êtes en congés, le monde ne va pas s’arrêter de tourner si vous ne vérifiez pas vos e-mails. Pensez à organiser un voire plusieurs remplacements pour les tâches qui vous incombent d’ordinaire. Mentalement préparé, vous pourrez mieux apprécier vos vacances sans aucune interférence professionnelle.

 

La vidéo qui suit dénonce l’utilisation abusive des smartphones. Paradoxalement, elle fut partagée de nombreuses fois via YouTube. Elle conclut cependant bien cet article et pourrait même contribuer à changer votre perspective.

 

Facile, dites-vous ? Essayez plutôt !

Je suis moi-même ultra-dépendant des nouvelles technologies. Écrire cet article m’a convaincu d’essayer quelques conseils. Je vais commencer par quelque-chose de facile, peut-être le samedi sans smartphone. Cela pourrait être un bon début pour vous aussi, vous ne pensez pas ? Si vous tentez l’expérience, partagez votre vécu avec nous et indiquez-nous quelles étapes vous envisagez ensuite pour poursuivre votre sevrage numérique.

Cet article est également disponible en: AnglaisAllemandItalien

Hey, I'm István and the Social Media Manager @Avira. Find all of my blog articles here and I hope you enjoy & share them. Stay up-to-date and connect with Avira on Twitter, Facebook, Instagram, and YouTube. Follow this blog with Bloglovin.