42 % des Français sont préoccupés par la cybersécurité. Comment protéger le WiFi chez soi ?

Dans un monde où la technologie est de plus en plus présente, notre maison est aujourd’hui remplie d’appareils intelligents et d’objets connectés. Tous ces appareils – PC, tablettes, téléphones portables ou appareils électroménagers intelligents – se connectent à internet via un routeur, par lequel passent toutes leurs communications avec le web. Par conséquent, si le routeur n’est pas protégé correctement, tous ces appareils connectés peuvent être exposés à des menaces informatiques. 

 Un routeur Wi-Fi est comme la porte d’entrée d’une maison 

Qui n’est jamais sorti de chez soi en se demandant peu après si la porte était bien fermée à clé ? Laisser le réseau Wi-Fi sans protection présente plus ou moins les mêmes risques en matière de sécurité, étant donné que les appareils qui y sont connectés sont toujours plus nombreux. Les pirates informatiques peuvent accéder au réseau domestique, contrôler les appareils qui y sont connectés, infecter les PC avec des logiciels malveillants et des virus pour ensuite les utiliser en vue de lancer des cyberattaques ou de voler les données des comptes bancaires.  

Une étude réalisée par Avira en France montre que pendant tous ces mois d’isolement la sécurité informatique des appareils connectés et du réseau n’a pas été la priorité des utilisateurs.

Bien que 70 % des personnes interrogées aient déclaré avoir connecté à leur réseau internet privé un appareil qu’elles utilisaient habituellement à des fins professionnelles, seulement 23 % ont optimisé la sécurité informatique de leurs appareils ou de leur réseau internet au cours de cette période. Parmi les autres mesures adoptées pendant le confinement pour améliorer son bureau à domicile ou pour d’autres motifs, citons l’optimisation du routeur (22 %) et le passage à un autre fournisseur de solutions sans fil ou encore l’amélioration de la connexion à internet (26 %). 

42 % des Français expriment une préoccupation ou un certain intérêt pour la sécurité informatique lorsqu’ils travaillent à la maison. 

L’importance de la sécurité informatique dans le cadre du travail à distance a été sous-estimée, y compris par la majorité des employeurs. En effet, les résultats de cette étude montrent que 62 % des personnes ayant répondu au sondage n’ont reçu de leur entreprise aucun outil visant à protéger leurs PC et ordinateurs portables, les laissant ainsi exposés à de dangereuses menaces informatiques. Il est intéressant d’observer que le niveau de prise de conscience des risques informatiques est néanmoins élevé. Ainsi, 42 % des Français expriment une préoccupation ou un certain intérêt pour la sécurité informatique lorsqu’ils travaillent à la maison. 

Un nouveau monde connecté : l’effet du confinement sur les habitudes numériques des Français

Des solutions simples pour protéger le réseau domestique:

La connexion Wi-Fi est devenue une nécessité au sein de tous les foyers. Toutefois, si elle n’est pas protégée de manière appropriée, elle peut se transformer en une cible facile pour les cyberattaques, les arnaques et les usurpations d’identité. Heureusement, il existe quelques mesures faciles à adopter pour augmenter la sécurité du réseau internet domestique, comme celles énumérées ci-dessous. 

  1. Utiliser un mot de passe unique et complexe : avant tout, il faut commencer par modifier le nom d’utilisateur et le mot de passe prédéfinis. En effet, les pirates informatiques disposent d’outils sophistiqués pour retrouver toutes les informations par défaut. C’est pourquoi, il est nécessaire de configurer un mot de passe plus efficace et unique, de préférence composé de caractères alphanumériques et de symboles, le rendant ainsi difficile à deviner. 
  2.  Créer un réseau Wi-Fi invité : les amis et proches en visite à la maison nous demandent souvent quel est le mot de passe du Wi-Fi. Pour éviter de partager le mot de passe principal et protéger nos appareils des logiciels malveillants et des virus éventuellement présents dans les téléphones portables et les tablettes des autres usagers, la meilleure solution est de créer un réseau Wi-Fi invité ou guest Wi-Fi. Cette solution permet de créer un point d’accès à internet séparé du réseau domestique.
  3. Protéger tous les appareils connectés : l’un des principaux risques auxquels est exposé le routeur est celui d’être compromis par des appareils connectés. Tous les appareils connectés à internet et qui ne sont pas protégés constituent un risque pour le routeur et pour l’ensemble du réseau domestique. Pour éviter que cela ne se produise, il est indispensable de toujours mettre à jour les appareils et de s’assurer qu’ils sont protégés par un logiciel de sécurité.

Afin d’avoir une vue d’ensemble des appareils connectés au routeur, Avira Home Guard est une aide précieuse. Outre l’identification du nom et du type d’appareil connecté, Avira Home Guard contrôle également les vulnérabilités qui nous exposent aux risques et réalise des tests de rapidité sur le réseau Wi-Fi domestique.  

Cliquez ici pour en savoir plus sur les signes d’une possible compromission de votre routeur 

Avira logo

Sécurisez tous vos appareils avec Avira Free Security