Besoin d’aide ? Fais appel à la communauté ou embauche un spécialiste.
Aller à Avira Answers
Nom:Worm/Palevo.vlj
La date de la découverte:05/03/2010
Type:Ver
En circulation:Oui
Infections signalées Faible a moyen
Potentiel de distribution:Moyen
Potentiel de destruction:Faible a moyen
Fichier statique:Oui
Taille du fichier:177.664 Octets
Somme de contrôle MD5:0aa724422dd29df4a7275d058ed5c530
Version IVDF:7.10.04.233 - vendredi 5 mars 2010

 Général Méthodes de propagation:
   • Fonctionnalité d'exécution automatique
   • Programme de messagerie
   • Peer to Peer


Les alias:
   •  Panda: W32/P2PWorm.GY
   •  Eset: Win32/Peerfrag.DR
   •  Bitdefender: Backdoor.IRCBot.ACXS


Plateformes / Systèmes d'exploitation:
   • Windows 2000
   • Windows XP
   • Windows 2003


Effets secondaires:
   • Il crée des fichiers malveillants
   • Il modifie des registres

 Fichiers Il s'autocopie dans les emplacements suivants:
   • \%CLSID%\mwau.exe
   • \usb_run.exe



Les fichiers suivants sont créés:

– \%CLSID%\Desktop.ini
\autorun.inf Ceci est un fichier texte non malveillant avec le contenu suivant:
   •

 Registre La clé de registre suivante est ajoutée afin de lancer le processus après le redémarrage:

– [HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon]
   • "Taskman"="\%CLSID%\mwau.exe"

 P2P Afin d'infecter d'autres systèmes d'exploitation dans la communauté en réseau peer-to-peer, l'action suivante est entreprise:   Il recherche les dossiers partagés en questionnant les clés de registre suivantes :
   • Software\BearShare\General
   • Software\iMesh\General
   • Software\Shareaza\Shareaza\Downloads
   • Software\Kazaa\LocalContent
   • Software\DC++
   • Software\eMule
   • Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall\eMule Plus_is1

   Il cherche les répertoires qui contient la sous chaîne de caractères suivante:
   • \Local Settings\Application Data\Ares\My Shared Folder


 Programme de messagerie Il se répand par l'intermédiaire du programme de messagerie. Les caractéristiques sont décrites ci-dessous:

– MSN Messenger

Le URL se rapporte alors à une copie du malware décrit. Si l'utilisateur télécharge et exécute ce fichier le procédé d'infection commencera encore.

 Porte dérobée Les ports suivants sont ouverts:

– server1.uni**********.com sur le port UDP 6189
– ip.ipwhois.or**********.uk sur le port UDP 6189
– ip.ipwhois.**********.uk sur le port UDP 6189

 L'injection du code viral dans d'autres processus – Il s'injecte comme un nouveau fil d'exécution à distance dans un processus.

    Nom du processus :
   • explorer.exe


 Détails de fichier Langage de programmation:
Le fichier a été écrit en MS Visual C++.

Description insérée par Petre Galan le mercredi 16 juin 2010
Description mise à jour par Petre Galan le mercredi 16 juin 2010

Retour . . . .
https:// Cet écran est crypté pour votre sécurité.