lundi 20 juin 2011

Rentrée étudiante 2011 : la sécurité informatique, un enjeu pour l’enseignement supérieur et les étudiants

Quelques conseils du spécialiste de l’antivirus Avira pour protéger l’ordinateur, la navigation Internet et les travaux des étudiants

Paris, le 20 juin 2011 – En 2010, le Gouvernement dévoilait la répartition du Grand Emprunt National. Parmi les 35 milliards levés, 11 milliards ont été attribués à l’enseignement supérieur dont une part vise à son informatisation.

L’enseignement supérieur évolue dans un univers de plus en plus connecté depuis les salles de travail aux cours en ligne et services administratifs, jusqu’aux réseaux sociaux para-universitaires. L’ordinateur et la mobilité informatique sont étroitement liés à la vie étudiante. Rédaction de mémoires ou de rapports de stages en entreprise, échanges Erasmus, formation en ligne... Toutes les activités des étudiants font désormais appel à l’utilisation de l’informatique.

Devant une telle mutation, la sécurité informatique est un enjeu crucial. Ces nouveaux usages de l’enseignement et de la vie étudiante impliquent de la part des établissements d’enseignement supérieur une véritable politique de sécurité des réseaux et équipements, et de la part des étudiants, des outils antivirus associés à de bonnes pratiques préventives à observer.

Quelques conseils de prévention dédiés aux étudiants afin d’optimiser la protection de leurs travaux et données.

Tout au long de l’année les étudiants accumulent les travaux sur leurs ordinateurs. Plus qu’un outil de recherche, l’ordinateur est aussi un outil de stockage et d’archivage qui se doit d’être sécurisé. Or les virus circulent en nombre sur la toile, menaçant de voler des données importantes ou de détruire des fichiers.

Check-list des règles de sécurité selon Avira :

  1. Installer un antivirus.
  2. Ne pas diffuser d’informations personnelles qui pourraient être utilisées à son insu ou à l’insu de son entourage.
  3. Changer fréquemment ses mots de passe et ne pas les communiquer.
  4. Ne pas visiter n’importe quelle page web, se méfier des sites aux adresses douteuses.
  5. Ne pas divulguer sa clé de connexion Wi-Fi.

Avira recommande l’installation d’une solution antivirus adaptée à chaque type d’utilisation et budget :

  • Avira AntiVir Personal, gratuit, la protection élémentaire dont tout ordinateur devrait pouvoir bénéficier.
  • Avira AntiVir Premium, à moindre coût, 24,95 € par an, idéal pour surfer, effectuer des achats en ligne, échanger des e-mails et télécharger des fichiers régulièrement depuis chez soi, et occasionnellement depuis des points d’accès public en Wi-Fi.
  • Avira Premium Security Suite, 39,95 € par an, une protection complète pour les loisirs numériques depuis chez soi ou depuis des hotspots Wi-Fi. Un ensemble de logiciels intégré pour se protéger soi-même et sa famille grâce aux fonctionnalités spéciales du contrôle parental.

A propos d’Avira

Avira souhaite que ses clients vivent 'libérés' des spywares, phishing, virus et autres menaces basées sur internet. La société a été créée il y a 25 ans sur la promesse de son fondateur Tjark Auerbach de « concevoir un logiciel qui réalise de belles choses pour mes amis et ma famille ». Plus de 100 millions de consommateurs et de petites entreprises font maintenant confiance à l'expertise d'Avira en matière de sécurité et à son antivirus primé, faisant de l'entreprise le numéro deux mondial en termes de parts de marché. Avira assure la protection informatique des ordinateurs, smartphones, serveurs et réseaux, au travers de solutions logicielles et de services cloud.

En plus de protéger le monde en ligne, le PDG d'Avira contribue à améliorer les conditions de vie dans le monde réel à travers la Fondation Auerbach qui soutient des projets caritatifs et sociaux. La philosophie de la fondation est d'aider les populations à s'aider elles-mêmes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.avira.com ou rejoignez la communauté sur www.facebook.com/avira.